Regions Flandre

En Flandre, des parents dépourvus de crèche en improvisent une chez la ministre Crevits

© Belgaimage

14 sept. 2022 à 11:57Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Des dizaines de parents flamands accompagnés de leurs enfants en bas âge ont débarqué mercredi matin au cabinet de la ministre flamande du Bien-être, Hilde Crevits, pour dénoncer le manque de personnel dans les crèches du nord du pays.

Entre 9h00 et 11h30, ceux-ci y ont improvisé une crèche pour dénoncer l'impossibilité grandissante de faire garder leurs enfants en Flandre et à Bruxelles par manque de personnel.

La ministre s'est brièvement absentée d'un conseil des ministres consacré aux questions énergétiques pour rencontrer les protestataires. "Quelque 850 personnes sont actuellement en formation et pourront très prochainement être affectées", leur a-t-elle notamment assuré.

Les manifestants entendaient également mettre le doigt sur la charge de travail trop importante des puéricultrices, à l'origine de nombreuses démissions dans le secteur.

Se disant bien consciente de la situation, la ministre a affirmé qu'elle avait un plan. "J'espère que nous pourrons offrir des solutions concrètes dans la Déclaration de septembre du gouvernement et donner ainsi des perspectives d'avenir au secteur", a-t-elle conclu.

Sur le même sujet

Journal télévisé 14/11/2019

Crèches : la chasse aux rares places libres

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Une crèche de Denderleeuw perd également sa licence, une "procédure de protection" en raison d'une récente "situation de danger"

Regions Flandre

La ministre flamande Hilde Crevits de retour après une incapacité de six semaines

Politique

Articles recommandés pour vous