Regions Flandre

En Flandre, près de 19.000 réclamations ont été introduites contre le plan azote

© Getty Images

Près de 19.000 réclamations ont été introduites contre le projet gouvernemental qui vise à réduire drastiquement les émissions d'azote dans le monde agricole, a indiqué mardi la ministre de l'Environnement Zuhal Demir.

Selon la ministre N-VA, une bonne part de ces réclamations ont été introduites via le site du Boerenbond, le puissant syndicat agricole flamand. Toutes ces récriminations seront examinées avant que le dossier ne revienne sur la table du gouvernement flamand.

Le problème des émissions excessives d'azote en Flandre pollue la vie du gouvernement depuis de nombreuses années.

Fermeture d'une quarantaine d'entreprises d'ici 2025

Selon un accord intervenu en début d'année et ajusté il y a quelques semaines, une quarantaine d'entreprises agricoles particulièrement émettrices d'azote -classées rouge- devront fermer d'ici 2025, avec indemnisation.

Quelque 120 entreprises d'élevage -classées orange foncé- auront quant à elles la possibilité d'arrêter leurs activités d'ici 2026. Les autres élevages de porcs ou de volaille qui élèvent leurs bêtes dans un endroit clos sans système de réduction d'ammoniac devront diminuer de 60% leurs émissions d'ici 2030.

L'ambition du gouvernement flamand est de réduire de 30% le cheptel porcin à l'horizon 2030.

Sur le même sujet

Le Boerenbond sous le feu des critiques en Flandre: il aurait encouragé les agriculteurs à s'étendre, malgré les problèmes d'azote

Belgique

Pays-Bas : soutenu par des organisations complotistes, sur quoi débouchera le mouvement de colère des agriculteurs ?

Monde Europe

Articles recommandés pour vous