Vidéo

En France, le prix des carburants à la baisse à partir de ce 1er septembre au grand dam des pompistes belges du sud du pays

France: remise sur le carburant

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 sept. 2022 à 12:59 - mise à jour 01 sept. 2022 à 14:20Temps de lecture1 min
Par Théa Jacquet sur la base d'un reportage de Danielle Welter

Après l’eau, les produits laitiers, les céréales ou encore les chips, c’est à présent le carburant qui affiche un prix plus faible en France qu’en Belgique. Depuis ce 1er septembre, le litre d’essence est passé à 1,50 euro. Du jamais vu, qui s’explique par la décision du gouvernement français d’octroyer une ristourne de 30 centimes au litre dès cette journée de rentrée jusqu’au 1er novembre.

Certaines enseignes font également un geste commercial. Ce qui ne fait pas l’affaire des pompistes belges, notamment à Musson dans le sud du pays, qui voient leur clientèle filer de l’autre côté de la frontière. Désappointés, ils s’attendaient à ce que les prix soient moins chers au Grand-Duché de Luxembourg, mais pas en France.

Chez nous, pas de telle réduction à l’horizon. Le comité de concertation, réuni hier, n’a rien annoncé dans ce sens. Toutefois, les prix repartent légèrement à la baisse.

Sur le même sujet

Carburant en France : dernier jour de réduction dans les stations-service, ruée sur les pompes

Regions

Prix des carburants à la baisse en France : les automobilistes se ruent à la frontière, laissant les pompes à sec

Prix de l'énergie

Articles recommandés pour vous