RTBFPasser au contenu

Belgique

En Wallonie, un contrôle technique pour les motos après un accident et avant une revente

En Wallonie, un contrôle technique pour les motos après un accident et avant une revente
24 mars 2022 à 16:191 min
Par Belga

En Wallonie, les motos de catégorie L et de cylindrée supérieure à 125 cm³ devront dorénavant être soumises à un contrôle technique non-périodique lors de la revente à un particulier ou après un accident, indique jeudi le gouvernement régional.

Sept centres de contrôles seront répartis sur l'ensemble du territoire wallon, à Cuesmes, Eupen, Fleurus, Habay-la-Neuve, Marche-en Famenne, Couvin (Mariembourg) et Wanze. Cette liste pourra évoluer en fonction de l'évolution de la situation.

Le contrôle technique moto non-périodique entrera en application à partir du 1er janvier 2023, au prix unitaire de 48,50 euros.

"La mise en place du contrôle technique non-périodique tient compte des remarques des motards qui entretiennent régulièrement leurs véhicules. Peu d'accidents de la route impliquant une moto sont causés par une défaillance technique. Toutefois, il est important de réduire encore plus ce risque en veillant au bon état de fonctionnement d'une moto après un accident", a souligné la ministre wallonne de la Sécurité routière, Valérie De Bue.

"Ce contrôle technique permettra également aux acheteurs d'acquérir un véhicule sûr", a-t-elle ajouté an assurant par ailleurs que le gouvernement travaille parallèlement sur l'infrastructure, "un autre élément important en matière de sécurité routière". 

Cette décision est l'aboutissement des réflexions d'un groupe de travail piloté par l'AWSR (Agence wallonne pour la Sécurité routière), formé à la suite de la directive du parlement européen régissant les modalités du contrôle technique des véhicules à deux ou trois roues.

 

Sur le même sujet

24 mars 2022 à 10:32
1 min

Articles recommandés pour vous