RTBFPasser au contenu
Rechercher

En Wallonie, un prêt aux locataires spécial Covid n'attire pas les foules

En Wallonie, un prêt aux locataires spécial Covid n’attire pas les foules
18 sept. 2020 à 17:04Temps de lecture1 min
Par Belga

Annoncé en mai dernier par le gouvernement wallon, le "Locaprêt" – un prêt, remboursable en 36 mois, qui permet aux locataires d’emprunter à taux zéro pour payer leur loyer – ne rencontre pas un grand succès.

Depuis son lancement, 190 demandes ont été enregistrées, certaines étant abandonnées en cours de route, et seule une petite cinquantaine de prêts ont été accordés, a indiqué le ministre wallon du Logement Pierre-Yves Dermagne, vendredi, lors de son audition en commission spéciale Covid du parlement régional.

Un échec du gouvernement

"Cette mesure est un échec du gouvernement. Les citoyens ne demandent pas à pouvoir s’endetter davantage pour payer leur loyer, mais à ce qu’on les aide vraiment", a de son côté réagi le chef de groupe du PTB au Parlement de Wallonie, Germain Mugemangango en rappelant que son parti a déposé une résolution visant à octroyer une allocation loyer de 210 euros aux ménages dont les revenus ont baissé en raison de la crise sanitaire.

L’absence de réelle mesure pour aider les locataires

"Le gouvernement wallon a jusqu’ici refusé notre proposition, mais vu l’échec du Locaprêt et l’absence de réelle mesure pour aider les locataires, il serait temps que celui-ci change d’avis", a-t-il ajouté.

Du côté du gouvernement, on ne parle pas d’échec mais on n’exclut pas de relancer une campagne de communication autour de ce prêt, accessible jusqu’au 31 décembre prochain.

Articles recommandés pour vous