Coupe du Monde 2022

Encore en finale, la France est-elle la meilleure nation des 25 dernières années ?

© Tous droits réservés

La France a mis fin au parcours de Maroc et s’est qualifiée pour sa quatrième finale de Coupe du monde depuis 1998. Les Bleus ont aussi ajouté trois autres finales internationales à leur tableau de chasse. La question se pose donc : est-elle tout simplement la nation des 25 dernières années ?

Si on se base sur les résultats, il est difficile de démentir cette affirmation. Avec une quatrième finale de Coupe du monde en 24 ans, le parcours des Bleus est sans égal. C’est 2 fois plus que n’importe quelle autre nation sur la période. Déjà vainqueurs en 1998 et en 2018, les Français pourraient accrocher une troisième étoile sur leur maillot.

Mais ce n’est pas tout. Pendant cette période, les Tricolores ont aussi remporté l’Euro 2000 et la Ligue des Nations en 2021. Ils se sont inclinés en finale du Mondial 2006 et du championnat d’Europe des Nations en 2016. Vous aurez fait le compte sept finales et quatre trophées. Et même s’il y a eu des jours "moins heureux" (le crash de 2002 ou le psychodrame Knysna en 2010, par exemple) en quinze compétitions, ça fait une sacrée moyenne. C’est bien simple, aucune nation sur la planète foot ne peut en dire autant.

L’Argentine va disputer également sa septième grande finale, mais seulement sa deuxième en Coupe du monde. Mais surtout elle n’en a remporté qu’une ! La dernière. Celle de la Copa America 2021. Avant cela, l’Albiceleste a systématique trébuché sur la scène planétaire (2014) ou continentale (2004, 2007, 2015 et 2016). Dimanche au Lusail Stadium, les Argentins invoqueront sûrement leur souvenir le plus récent.

Le Brésil s’en rapproche aussi avec six finales et quatre trophées. Mais depuis la finale et 1998 et le titre mondial de 2002, les Auriverdes sont beaucoup moins présents au Mondial. Faut-il rappeler la demi-finale de sinistre mémoire en 2014 ? Ils ont par contre brillé en Copa America avec trois victoires (2004, 2007, 2019) et une finale perdue (2021).

L’Espagne affiche, de son côté, trois titres en quatre ans avec son triplé Euro-Mondial-Euro entre 2008 et 2012. Ses trois seules finales avant la Ligue des Nations 2021. Cette Roja de légende, portée par Casillas, Xavi et Iniesta, est certainement l’équipe qui a le plus marqué ces 25 dernières années. Peut-être la plus belle pour certains puristes.

L’Italie s’est hissée en finale à quatre reprises. Avec autant de joie que de larmes pour la Squadra. Les triomphes du Mondial 2006 et de l’Euro 2020 ont atténué la douleur des défaites des championnats d’Europe 2000 et de 2012.

Avant de connaître des années noires, l’Allemagne a été une valeur sûre de la planète foot. Très régulièrement dans le dernier carré, la Mannschaft touche le Graal en 2014 après ses revers de 2002 (Mondial) et 2008 (Euro).

L’ombre de Deschamps derrière ses 25 ans de succès

Statistiquement et au point de vue du palmarès, la première place de la France est incontestable. Ce qui est assez marquant, c’est que trois générations différentes on atteint la finale de la Coupe du monde. Même si certains héros de '98 (Barthez, Thuram, Zidane, Henry et Trezeguet) étaient encore sur la pelouse de Berlin en 2006.

Un nom plane sur ce quart de siècle de succès : Didier Deschamps. Comme joueur ou comme entraîneur, il a pris part à six des sept finales et en a – pour l’instant – gagné quatre. DD le sélectionneur et à l’image du joueur qu’il a été. Peu importe la manière, tant que le résultat est au bout du chemin. On peut critiquer son approche défensive, il peut renvoyer à son palmarès.

En cas de victoire de la France, il rentrera dans l’histoire et deviendra le deuxième sélectionneur à remporter deux Coupes du monde consécutives. Le premier depuis Vittorio Pozzo dans les années 30.

Ses Bleus n’ont peut-être pas la cote d’amour de la Roja du triplé, du Brésil de 2002 ou de la Mannschaft de 2014. Il s’en moque. Peut-être qu’il gagne "moche", mais il gagne. Et à ses yeux, c’est sans doute le plus important.

"Les centres de formation et le foot de rue", les facteurs clés de la réussite française pour Swann Borsellino

Le parti pris sportif

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous