C'est vous qui le dites

Énergie : dans la situation actuelle, sans changement, vous tenez jusqu’à quand ?

© Tous droits réservés

21 sept. 2022 à 09:27Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Journée spéciale prix de l’énergie sur la RTBF. Alors que les prix de l’énergie ne cessent de grimper et que de plus en plus de monde se demande comment faire face aux factures qui vont arriver, ce mercredi dès 9h, des experts répondent à vos questions à ce sujet au 0800 29 116 ou sur rtbf.be/info. Les syndicats se mobilisent aussi aujourd’hui avec une manifestation organisée pour réclamer plus de pouvoir d’achat.

Dans la situation actuelle, sans changement, vous tenez jusqu’à quand ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission ... 

 

© Getty Images

"J’ai même pensé revendre la maison"

Sabine, une auditrice de Lembeek, dans le Brabant flamand, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je ne sais plus suivre. J’ai reçu une facture de régularisation de 2000 euros, je passe à un acompte de 800 euros et je ne sais pas comment je vais faire. J’ai rendez-vous cet après-midi avec le CPAS pour voir si une aide sera acceptée. À la maison, on travaille tous les deux et nous avons deux enfants. Je n’ai jamais eu de souci de paiement auparavant, j’ai toujours retouché du gaz et de l’électricité. J’ai même pensé revendre la maison. Je suis vraiment perdue et j’ai peur. Même prendre une douche, j’ai l’impression que tout ce que je fais prend des proportions énormes."

© Getty Images

"C’est devenu impossible"

À Héron, Pierre nous partage son vécu : "Le 3 du mois, je suis en négatif sur mon compte, au plus bas possible : – 1500 euros. À partir de là, je ne m’en sors plus. Je connais ça depuis que je suis pensionné en 2017. C’était déjà compliqué avant la crise, mais avec la flambée des prix, c’est devenu impossible de tout payer. Le gaz de ville a doublé. Je mets mon thermostat sur 15 degrés jour et nuit. Je porte un pull et un plaid pour me réchauffer. Je ne sais pas du tout ce que je vais faire pour survivre."

© Getty Images

"Il va falloir faire des choix"

Le débat s'achève à Colfontaine avec le témoignage de Franck : "On vit au jour le jour. Je vis avec ma maman qui a droit au tarif social. On a eu des augmentations d’acompte malgré le tarif social. Pour le moment, avec l’ancien acompte, on arrive à payer. Mais avec l’augmentation de 40 euros, il va falloir faire des choix. Il y a aussi le loyer à payer. On doit mettre certaines factures de côté."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous