RTBFPasser au contenu
Rechercher

Prix de l'énergie

Energie en Europe : le plafonnement du prix de l'électricité entre en vigueur en Espagne et au Portugal

Image d'illustration

Le plafonnement des prix de l'électricité autorisé par Bruxelles dans le cadre de "l'exception ibérique" est entré en vigueur mardi en Espagne et au Portugal, où la facture électrique des ménages devrait baisser de 15 à 20% selon les autorités.

"Exception ibérique"

Cette mesure, approuvée mercredi dernier par la Commission européenne, "s'appliquera jusqu'au 31 mai 2023" et "bénéficiera à l'ensemble des consommateurs", a assuré la ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, à la télévision publique.

Elle permettra de "protéger" les foyers espagnols et portugais, qui pourront profiter d'une "réduction importante" de leur facture électrique dans un marché "turbulent et compliqué", en raison de la guerre en Ukraine, a-t-elle insisté.

Autorisation de l'Europe

L'Espagne et le Portugal ont obtenu, après de longues discussions, l'aval de l'Union européenne pour décrocher du système tarifaire énergétique européen, en raison de leur manque d'interconnexions électriques avec le reste de l'Union européenne, qui pénalise leurs consommateurs.

Ce régime dérogatoire va leur permettre de plafonner à 40 euros par mégawatt-heure le prix du gaz utilisé dans la production d'électricité au cours des six prochains mois, avec un objectif moyen de 50 euros sur 12 mois, soit près de la moitié du coût moyen du gaz depuis janvier.

Cette mesure devrait permettre de réduire de 15 à 20% la facture électrique des consommateurs, selon Madrid et Lisbonne.

Principe du "coût marginal"

Le prix de l'électricité est fixé sur les marchés européens par le principe du "coût marginal", qui implique de prendre comme référence le prix de la dernière capacité de production utilisée pour équilibrer le réseau, c'est-à-dire actuellement celui des centrales à gaz.

Ce mécanisme pénalise fortement l'Espagne et le Portugal, dont les bouquets énergétiques sont composés en majorité d'énergies renouvelables et qui n'ont pas accès aux énergies du reste de l'Europe, faute d'interconnexions suffisantes.

Outre l'Espagne et le Portugal, plusieurs pays, dont la France et l'Italie, souhaitent une réforme en profondeur des règles du marché européen de l'électricité, afin de dissocier les prix de l'électricité de ceux du gaz dans l'ensemble de l'UE.

Sur le même thème : Extrait JT (28/05/2022)

Sur le même sujet

Quelles solutions pour réduire nos factures d'énergies ? Analyse avec deux experts : "Réduisons notre consommation plutôt que de plafonner les prix"

Prix de l'énergie

Chaleur : l’Espagne suffoque sous plus de 40°C, la canicule s’installe aussi en France

Monde

Articles recommandés pour vous