Monde Europe

Energie : la Commission européenne préfère des "chèques" pour les plus défavorisés plutôt qu’une baisse de la TVA

Thierry Breton, le commissaire européen responsable du marché intérieur.

© © Tous droits réservés

24 janv. 2022 à 10:10Temps de lecture1 min
Par Belga

Face à la flambée des prix de l’énergie qui pèse sur le pouvoir d’achat, la Commission européenne recommande d’aider directement "ceux qui en ont le plus besoin", en versant des "chèques spécifiques", plutôt que d’abaisser uniformément la TVA sur les carburants, a indiqué lundi le commissaire européen Thierry Breton, sur l’antenne de BFM/RMC.

"Ce qui pèse le plus sur les ménages, et notamment les ménages défavorisés, c’est l’augmentation de l’énergie, et là il faut vraiment accompagner très vite cet impact mondial sur ceux qui en ont le plus besoin", a dit M. Breton, commissaire au Marché intérieur et à l’Industrie.

"D’où notre recommandation, qui a été mise en œuvre notamment en France, c’est d’avoir des chèques spécifiques pour accompagner. Et il faudra le faire encore vraisemblablement jusqu’à l’été", a-t-il ajouté.

En Belgique, le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a entre autres proposé de baisser temporairement la TVA sur l’électricité et le gaz à 6%, avec dans un second temps éventuellement un système plus modulable. Dans la Vivaldi, l’idée d’un chèque énergie est essentiellement portée par le PS.

Augmentation du prix de l'énergie: JT 14/01/2022

Sur le même sujet

Autriche : 1,7 milliard d'euros pour aider les ménages face aux prix élevés de l'énergie

Monde

La part de l'énergie dans l'indice des prix prend de plus en plus d'importance : +16% en un an

Economie

Articles recommandés pour vous