Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Energie : "la crise russo-ukrainienne n’est pas la cause de nos malheurs"

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Une bonne partie de la crise actuelle a été fabriquée durant les années 2010 et 2015. Le Covid-19 nous a permis de ne pas nous en rendre compte pendant deux ans.

Le philosophe Karl Popper était l’une des personnes les plus exigeantes qui soit. Je me souviens d’un livre de Guy Sorman sur "les plus grands penseurs de notre temps" et dans lequel l’auteur avouait être épuisé après une rencontre avec Karl Popper, car ce dernier reprenait chacune de ces questions, soit pour la reformuler, soit pour l’évacuer pour cause d’ineptie. Autant dire qu’après l’entretien Guy Sorman était épuisé intellectuellement. Si aujourd’hui Karl Popper était vivant, il nous dirait que tous ces commentaires sur l’Ukraine et la hausse du prix du gaz sont mal posés.

En réalité, même si Karl Popper n’est plus là, d’autres spécialistes de l’énergie s’évertuent à nous faire comprendre que si nous parlons aujourd’hui de pouvoir d’achat, ce n’est pas à cause de la guerre en Ukraine, mais en raison de l’imprévoyance de nos dirigeants politiques…

Sur le même sujet

Les banquiers ne voient pas encore les effets de la crise dans leurs comptes…

Chronique Économique

Crise économique : nous sommes entrés dans une période de peur !

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous