Icône représentant un article video.

Economie

Énergie : quand faut-il allumer un chauffage d’appoint ?

Énergie : Quand allumer un chauffage d appoint ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 oct. 2022 à 18:41 - mise à jour 23 oct. 2022 à 07:54Temps de lecture2 min
Par Lavinia Rotili sur base d'un sujet de Guy Winand, Nathan Gerlache et Pascale Bollekens

Depuis la crise énergétique, nous cherchons tous des solutions pour faire des économies. Ainsi, certains se ruent sur les petits appareils de chauffage électrique pour leur salle de bains ou leur chambre. Mais est-ce vraiment un bon calcul pour faire baisser notre facture d’énergie ? Tentative de réponse dans ce reportage.

Dans les magasins de bricolage et grandes surfaces où s’est rendue la RTBF, on a constaté que les rayons des radiateurs électriques étaient presque vides. Certains de ces petits chauffages sont même en rupture de stock.

Et si la crise énergétique y est évidemment pour quelque chose, selon le directeur de ce magasin de bricolage à Evere, il y aurait également un changement plus profond : par exemple, des fois, ces chauffages sont utilisés dans des ménages dotés de panneaux photovoltaïques, afin d’éviter d’allumer le chauffage.

Avantageux, mais à certaines conditions

Pour Jean-Philippe Ducart, directeur de la communication de Test Achats, cela peut être une bonne idée – il en a installé un dans sa salle de bains -, mais à certaines conditions : "Limiter l’utilisation de ce type de chauffage à la pièce de vie ou à la salle de bains et le garder allumé pendant une période très restreinte : de 15 à 30 minutes."

Il a fait les comptes : même en prenant le prix actuel de l’électricité, cela resterait intéressant. "On est aux alentours de 3 à 4 euros pour deux heures pour un appareil avec une puissance de 2000 watt." Mais il le rappelle : il ne faut vraiment pas prolonger la durée d’utilisation du chauffage électrique ni l’utiliser en permanence.

Quant aux autres chauffages d’appoint comme ceux au pétrole, par exemple, pas question de les utiliser dans une salle de bains ou une chambre. Mais là, ce n’est pas une question de prix, mais plutôt de sécurité.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous