Regions Liège

Engis : une école avec une pédagogie adaptée aux TDAH

Les élèves de l’école "Grandir autrement" bénéficient d’une pédagogie adaptée.

© © Tous droits réservés

02 févr. 2022 à 07:31Temps de lecture1 min
Par Vincent Roger (St)

A Engis, l’école "Grandir autrement" a été créée pour accueillir des enfants atteints du TDAH. Le TDAH, ou trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, est assez fréquent. Il touche en effet à peu près un enfant sur 20. Si la plupart d’entre eux arrivent à s’en accommoder, certains n’arrivent pas à s’adapter au système scolaire traditionnel. "Grandir autrement" a instauré une pédagogie spécialement conçue pour ces enfants. "Nos journées sont scindées en deux. Lors de la première partie, nous travaillons sur les apprentissages classiques, mais de manière plus individualisée que dans l’enseignement traditionnel", détaille Ingrid Evrad, enseignante. L’après-midi est consacrée au développement personnel. "On travaille beaucoup sur les émotions et la cohésion de groupe. Nous mettons également en place des activités telles que le breakdance, l’escalade ou encore l’hippothérapie." Afin que chaque enfant bénéficie d’un accompagnement optimal, l’école a limité le nombre d’élèves à six par classe.

Des résultats probants

Avant d’intégrer "Grandir autrement", plusieurs élèves ont eu des problèmes de comportement. Ça a notamment été le cas de Maxime. "Ça a été très compliqué en classe dès la première primaire. Il refusait de travailler, il se mettait sous les bancs, il se couchait par terre…", se remémore sa maman, Aurélie Lamy. Malgré un changement d’établissement en deuxième primaire et un retour dans sa première école l’année suivante, la situation ne s’est pas arrangée. Que du contraire. "C’était vraiment la catastrophe."

Mais depuis qu’il est arrivé dans l’école engissoise, l’attitude de Maxime est totalement différente. "Ce n’est plus le même enfant. Il vient à l’école sans râler, il est tout sourire quand il se lève le matin. On voit que la pédagogie lui convient", se réjouit sa maman.

Articles recommandés pour vous