Enseignement supérieur: le resserrement du parcours de réussite des étudiants adopté en commission

© Tous droits réservés

La commission Enseignement supérieur du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi après-midi le projet de décret réformant le parcours de réussite des étudiants de l'enseignement supérieur. Les nouvelles règles seront d'application dès la prochaine rentrée académique déjà.

Portée par la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR), la réforme -vivement dénoncée par la Fédération des étudiants francophones (FEF) qui manifestera son mécontentement mercredi midi devant le siège du gouvernement- entend réduire l'allongement constaté des études en fixant aux étudiants des délais resserrés pour réussir leur cursus

 

Cinq ans maximum

A l'avenir, tout étudiant ne disposera ainsi plus que de deux ans maximum (trois en cas de réorientation) pour acquérir les 60 premiers crédits de son parcours de formation, et cinq ans maximum (six en cas de réorientation) pour obtenir son diplôme de bachelier.

Le texte a été approuvé mardi après-midi par la majorité PS-MR-Ecolo. Dans l'opposition, le cdH s'est abstenu. Le PTB a, lui, voté contre. Le décret devrait être définitivement adopté par la séance plénière dans quinze jours.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous