RTBFPasser au contenu
Rechercher

Champions League - Foot

Entre danses, sourires et... promesses d'Eden Hazard, le retour triomphant du Real à Madrid

29 mai 2022 à 21:07 - mise à jour 30 mai 2022 à 09:17Temps de lecture2 min
Par AFP

"Allons chercher la 15e !": heureux mais jamais rassasiés, les joueurs du Real Madrid ont présenté dimanche à leurs supporters la 14e Coupe d'Europe glanée la veille à Paris, avec un tour d'honneur dans la capitale espagnole qui s'est conclu par une grande fête au Santiago-Bernabéu.

La journée a commencé avec une plaisanterie d'Eder Militao, qui a fait volontairement sonner les portiques de sécurité de l'aéroport parisien en portant la "Coupe aux grandes oreilles" dans ses bras.

Puis le cortège merengue a regagné Madrid dans l'après-midi pour débuter son tour d'honneur en soirée. Les joueurs sont partis du stade Santiago-Bernabéu en bus vers 18h00, en faisant trôner les deux trophées récemment gagnés (la Ligue des champions et la Liga) derrière le pare-brise.

Le bus a fait un premier arrêt à la Cathédrale de la Almudena, puis un deuxième à la célèbre place Puerta del Sol et au siège de la région de Madrid.

"On se souviendra de cette Coupe d'Europe comme l'une des plus grandes de l'histoire de la Ligue des Champions", a affirmé le président Florentino Pérez dans son discours, concluant par: "le Real est éternel. Et maintenant, allons chercher la 15e !".

Loading...

Dans le bus, les sourires ne quittent pas les visages des joueurs. "Je n'ai pas beaucoup dormi, j'avais trop d'adrénaline. Je n'arrivais toujours pas à y croire. Les sensations sont incroyables", a soufflé Thibaut Courtois, pendant que ses coéquipiers entonnaient en choeur avec les supporters la fameuse chanson: "Comment vais-je ne pas t'aimer, si tu m'as fait tant de fois champion d'Europe ?".

Le cortège a ensuite visité la mairie de Madrid, où le maire José Luis Martínez-Almeida, supporter de l'Atlético, a du gardé la face : "Que vous rendez difficile le fait d'être supporter d'une autre équipe que le Real", a-t-il plaisanté.

Dans la foulée, les joueurs ont gravi la fontaine Cibeles, traditionnel lieu de célébration des sacres madrilènes depuis les années 1980.

Marcelo, qui a joué son dernier match au Real samedi, a pris le micro sous les chants insultants à l'encontre de Kylian Mbappé, puis Karim Benzema a pris le relais, ovationné par des "Karim, Balon de Oro", (Karim Ballon d'Or, en espagnol). Eden Hazard, en espagnol, a fait une promesse : "Les trois dernières années, j'ai eu beaucoup de blessures... Mais la saison prochaine, je promets de tout donner pour vous !", a-t-il assuré, avant d'être entouré par ses équipiers.

Le bus a ensuite effectué un dernier court trajet de cinq kilomètres pour regagner le stade Santiago-Bernabéu, où la fête s'est prolongée dans la nuit, en présence d'environ 60.000 "Madridistes".

Finale 2022 : Real Madrid - Liverpool (1-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Benzema mérite le Ballon d'Or, selon Messi

Football

Articles recommandés pour vous