RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Envie de publier des thrillers comme Franck Thilliez ? L’auteur dévoile ses secrets d’écriture

Franck Thilliez, pour "Labyrinthes" et "Le plaisir de la peur"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 mai 2022 à 09:143 min
Par François Saint-Amand

Franck Thilliez était l'invité du 8/9 pour présenter son nouveau livre Labyrinthes. L'auteur français de 48 ans a aussi sorti depuis le 5 mai Le plaisir de la peur, un livre qui dévoile ses astuces pour écrire un bon thriller.

Dans un chalet, une scène macabre : une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Camille Nijinski est chargée de l’enquête. Problème, Camille est amnésique.

Pour retrouver la mémoire, Camille peut compter sur sa psychiatre à qui elle a tout confié avant de tout oublier. Une histoire à dormir debout.

Entre une kidnappée, une journaliste, une romancière et la psychiatre, cette histoire est un véritable labyrinthe… Camille parviendra-t-elle a trouvé la sortie ?

Les mécanismes de la peur

Après Pandemia, Il était deux fois, 1991, le nouveau best-seller de Franck Thilliez est arrivé !

Mais en parallèle de Labyrinthes, le romancier gâte ses lecteurs en les plongeant dans les coulisses de son travail dans le livre Le plaisir de la peur. Il lève le voile sur ses secrets d'écriture et sur la manière dont il s'est lancé dans ce métier.

Après s'être nourri des histoires du Club des 5, d'Astérix et de Tintin, il découvre les romans de Stephen King. Et c'est la révélation. "À 14 ans, je lisais Stephen King et cela me donnait envie d'écrire. Quand je lisais Stephen King, cela me faisait très peur, cela me terrorisait, mais en même temps, j'avais cette notion de plaisir qu'ont les lecteurs de thriller. Quand je me suis mis à écrire, c'étaient forcément des histoires qui faisaient peur" raconte-t-il. "J'éprouvais le besoin, depuis 20 ans que j'écris, de rassembler tout ce que j'ai pu apprendre dans l'écriture : pourquoi je me suis mis à écrire un jour, comment cela s'est passé, le premier roman, la magie des premières fois, jusqu'à aujourd'hui. Il y a une partie un peu biographique et puis une avec les questions qui reviennent toujours".

Le plaisir de la peur donne ainsi les mécanismes d'écriture pour permettre à certains lecteurs de devenir, pourquoi pas, les prochains Franck Thilliez ?

Son premier roman revendu à des centaines d’euros

14 ans après sa découverte du plus célèbre auteur de romans fantastiques, Franck Thilliez sort son premier roman, Conscience animale. Ce livre, les fans se l'arrachent comme des petits pains. Il n'en existe que 300 exemplaires et l'éditeur n'existe plus. 

L'auteur constate donc que certains petits malins profitent de l'engouement autour de ce roman pour les revendre à des centaines d'euros. Pourtant, cet ouvrage n'a pas grand-chose d'exceptionnel selon le principal intéressé. Il le considère même comme un roman série Z. "Je regardais beaucoup de films d'horreur, de zombies, de morts-vivants. C'étaient vraiment mes influences. Quand j'écris un livre c'est vraiment le mélange de tout cela, de mes peurs et influences, un truc hybride mais de l'horreur pur avec beaucoup de sang".

Conscience animale est donc réservé à un public d'avertis, mais Labyrinthes, le 21e roman de Franck Thilliez, fera frissonner tant les fans que les nouveaux lecteurs !

Loading...

Voyage labyrinthique dans le cerveau

Ce nouveau livre passionnera les lecteurs qui aiment suivre les intrigues et les énigmes comme Sherlock Holmes. Labyrinthes vous emmènera dans de nombreux dédales dont il ne faudra pas perdre le fil pour démasquer le coupable. 

Franck Thilliez a en effet réalisé un vrai travail d'horloger pour duper ses lecteurs tout au long du livre en multipliant les fausses pistes.

Au cœur de ce roman, l'amnésie. Le romancier de 48 ans est en effet fasciné par cette déficience de la mémoire. "Cela crée des personnages très romanesques. C'est très angoissant d'oublier. Les amnésiques oublient une partie de leur vie, c'est absolument terrifiant. Cela fonctionne très bien dans les romans, cela fait partie des grands classiques de ce genre littéraire. Après, il faut réussir à renouveler le thème, c'est-à-dire écrire des histoires que les gens n'ont pas l'impression d'avoir lu. (Il faut) donc déstructurer le roman, créer des choses qui surprendront vraiment les lecteurs" explique-t-il.

Il livre d'ailleurs une technique pour écrire ce roman à la chronologie assez complexe : "Un des secrets quand on écrit ce genre-là est de se mettre en permanence à la place du lecteur pendant qu'on écrit : j'écris cette phrase, ce chapitre, où en est le lecteur, qu'est-ce qu'il attend ? A-t-il besoin d'une résolution, qu'on se centre sur tel personnage, a-t-il besoin d'une réponse ou d'une note plus légère ?".

Une psychiatre sujette à l’hyper-sensibilité électromagnétique

Comme à son habitude, Franck Thilliez se penche sur un phénomène scientifique méconnu du grand public dans son nouveau roman.

Labyrinthes évoque l'hyper-sensibilité électromagnétique de la psychiatre, une des héroïnes de l'histoire. Cette pathologie se caractérise par des acouphènes et des migraines permanentes. Seule solution pour les malades, se réfugier dans des endroits sans aucune onde.

"Elle est obligée de se retrouver au fin fond d'une forêt des Vosges qui est un décor idéal pour le thriller. On imagine bien la forêt, la neige et ce personnage qui passe du monde des vivants à la solitude la plus extrême".

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

30 mai 2022 à 09:47
2 min
27 mai 2022 à 10:00
10 min

Articles recommandés pour vous