Monde

Environ 460 personnes bloquées en mer depuis plus d'une semaine

© Belgaimage

02 sept. 2022 à 09:38Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Environ 460 migrants sauvés par SOS Méditerranée et la Fédération internationale des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) sont bloqués depuis plus d'une semaine en mer. Ces ONG ont appelé vendredi à Genève à un port sûr de débarquement.

Des bébés figurent parmi les personnes secourues. Certains migrants souffrent de "graves complications médicales". En 60 heures, le navire de sauvetage de SOS Méditerranée, en partenariat avec la FICR, a été confronté à "un nombre d'embarcations en détresse jamais atteint auparavant", soit dix qui étaient en mauvais état et surchargées.

Depuis, les collaborateurs des deux entités font face à un nombre accablant de cas de déshydratation, d'infections et d'autres blessures. Deux femmes enceintes de neuf mois ont été évacuées.

"Le blocus actuel pour leur débarquement doit s'achever sans délai", a estimé le directeur des opérations de SOS Méditerranée. "La situation devient de plus en plus désespérée pour ceux qui cherchent sécurité et protection. Nous ne pouvons pas continuer à faire face à ce même défi", selon le président de la FICR Francesco Rocca.

Nous avons besoin de solutions à long terme, y compris un engagement pour des voies légales sûres et régulières

"Nous avons besoin de solutions à long terme, y compris un engagement pour des voies légales sûres et régulières", ajoute-t-il. SOS Méditerranée et la FICR appellent les Etats européens à la solidarité et à garantir les droits humains.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous