RTBFPasser au contenu
Rechercher

Luxembourg Matin

Erezée : 4500 pieds de vigne plantés au Thier de Blier

Des amis et des vignes au Thier de Blier

Ils s’appellent Arnaud Dumont et Thomas Lescart et ils sont allés au bout de leur rêve : celui de produire du vin dans la région d’Èrezée. Pour concrétiser leur projet, ils ont choisi un endroit hors du commun : le Thier de Blier, qui est devenu le berceau de leur future production vinicole. Le lieu est agrémenté de pentes magnifiques, d’une vision à 360 degrés, d’une forêt et de sources.

Depuis 2,5 ans, les 2 amis ont tout fait pour que le projet se développe et aujourd’hui 4500 vignes sont plantées.

Mais, être amoureux du vin, cela ne suffit pas pour se lancer dans la viniculture. C’est pour cette raison qu’Arnaud a entrepris une formation à l’IFAPME pour être prêt au moment de vinifier le vin et Thomas va le suivre dès l’année prochaine.

9 cépages

Afin de pouvoir diversifier les assemblages, 9 cépages ont été plantés. "Nous avons envie de faire un vin expérimental avec des cépages interspécifiques qui sont des cépages résistants qui sont adaptés à notre climat et à nos sols, précise Arnaud Dumont. Les traditionnels Chardonay, pinot Noir et gamay seront là pour amener la petite touche française que les gens apprécient. Nous ferons un mix des deux pour faire découvrir un vin particulier ".

 

L’opération qui consiste à planter les pieds de vigne au Thier de Blier
L’opération qui consiste à planter les pieds de vigne au Thier de Blier Tous droits réservés

Les premières vendanges en 2024

Dans 2 ans, Arnaud et Thomas espèrent récolter le fruit de leur labeur. Comme l’explique Arnaud. "Nous espérons 50% de production de nos 2500 bouteilles donc nous aimerions en faire un peu plus que 2000 bouteilles avec du blanc et du pétillant la première année qu’on pourra peut-être déguster fin 2024 ou en avril 2025 ".

Le beau site du Thier de Blier
Le beau site du Thier de Blier Tous droits réservés

Une équipe qui grandit et de jolis projets

"Á la genèse nous sommes deux dans cette aventure et ensuite un ami, Maxime Collard, nous a donné des conseils en finance et en management, précise Arnaud. Ensuite, Fred, notre comptable, s’est intéressé à notre projet et il nous prodigue ses conseils. Nous avons également formé une coopérative et, petit à petit, des coopérateurs privés nous rejoignent pour nous aider financièrement car nous aimerions faire un chai culturel avec la création d’évènements et chaque personne pourra nous aider selon ses capacités et ses envies".

 

Thier de Blier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous