Eruption volcanique en RDC : la diaspora congolaise en Belgique se mobilise pour aider la population de Goma

Goma, le 30 mai (vue aérienne) et le 29 mai 2021
31 mai 2021 à 17:53Temps de lecture2 min
Par Belga

Plusieurs ONG de la diaspora congolaise en Belgique se sont mobilisées pour fournir une aide humanitaire à la population de la ville de Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), touchée par une éruption volcanique qui a provoqué un exode massif des habitants.


A lire aussi : Volcan Nyiragongo en RDC : la situation "grave" mais "sous contrôle", estime Félix Tshisekedi


"Depuis l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma, qui a entraîné un déplacement massif et impréparé des populations, celles-ci se retrouvent complètement démunies et vivent dans des conditions sanitaires insoutenables. Les besoins sont immenses sur place, l’aide insuffisante et une aide humanitaire d’urgence sont impératives. Les femmes, les jeunes filles et les enfants sont particulièrement affectés", ont souligné les responsables des associations DC Racin, Aire de Femmes et la Fédération de la Diaspora congolaise (Fediascongo) dans un communiqué adressé à l’agence Belga.

Extraits de notre 19h30 de ce 1er juin :

Les femmes, les jeunes filles et les enfants sont particulièrement affectés

"Face à cette situation et aux appels d’aide qui nous sont adressés, nous en appelons à votre solidarité. Notre appel s’inscrit ainsi sous l’angle de l’urgence afin de permettre aux sinistrés et aux déplacés de tenir le coup en attendant le déploiement effectif et structuré de l’aide nationale et internationale", ajoutent Didier Kamidi Ofit, Louise Ngandu Lukusa et Marie Paule Guillaume.


A lire aussi : Eruption volcanique en RDC : une évacuation de Goma dans la panique, "les gens se sentent abandonnés à leur sort"


Ils en appellent à une "mobilisation urgente" de fonds entre le 30 mai et le 2 juin 2021 au plus tard afin de soutenir trois associations locales qui tentent de répondre aux besoins urgents des déplacés : Kazi Action, UHURU à Sake (Nord-Kivu) et Famille Charité divine à Bukavu (Sud-Kivu).

Cette aide financière permettra à ces associations d’offrir des kits de survie d’une valeur de 30 euros par personne. Ces kits sont composés de denrées alimentaires non périssables, d’un kit hygiénique et d’autres produits de première nécessité, soulignent les trois ONG.

Marquer notre solidarité envers nos frères et sœurs en difficulté

Une autre, le groupe Bukavu Yetu, s’est également mobilisée "pour marquer notre solidarité envers nos frères et sœurs en difficulté". Elle organise également une collecte des biens de première nécessité – habits, chaussures et produits alimentaires non périssables (pâtes, conserves, ?) "et dont la date de péremption n’est pas très proche".

Selon l’ONU, au total, "près de 416.000 personnes ont été déplacées par l’éruption" soudaine du Nyiragongo le 22 mai à Goma. Les personnes déplacées se sont réparties dans plus de dix zones dans deux provinces des Kivu, mais également au Rwanda voisin.

Sujet et direct dans notre 19h30 de ce lundi :

Sur le même sujet

À Goma en RDC, la ville reprend des couleurs grâce à ses patineurs à roulettes

Monde Afrique

Volcan Nyiragongo en RDC : après l'éruption, des experts à l'assaut du cratère

Articles recommandés pour vous