Monde Europe

Espagne : le gouvernement débordé par une grève inédite des routiers

24 mars 2022 à 15:11Temps de lecture1 min
Par Belga

Confronté depuis onze jours à une grève illimitée des chauffeurs routiers, le gouvernement espagnol tentait jeudi de trouver une sortie de crise à ce mouvement social protéiforme et inédit, qui menace d'asphyxier une partie de l'économie du pays.

"Nous ne nous lèverons pas (de la table des négociations) avant d'avoir trouvé un accord" pour mettre fin à cette grève, a assuré mercredi le Premier ministre socialiste, Pedro Sanchez, avant une nouvelle réunion jeudi avec les organisations patronales du secteur routier.

Un message volontariste dans un contexte délicat pour le gouvernement, accusé par les grévistes d'inaction face à la flambée des prix des carburants et critiqué de toutes parts pour sa gestion de ce mouvement social, le plus important depuis le retour de la gauche au pouvoir en 2018.

Signe de l'importance accordée à ce conflit: trois ministres ont été dépêchées pour cette rencontre (Economie, Transports, Budget), sur laquelle le Premier ministre lui-même a dû faire l'impasse, en raison de sa présence aux sommets de l'UE et de l'Otan à Bruxelles.

Mais le doute demeurait sur la capacité de cette rencontre à mettre fin à la colère des transporteurs: seule la fédération patronale du secteur, le Comité national du transport routier (CNTC), opposée à ce mouvement, a en effet été conviée, et non la "plateforme" de transporteurs indépendants et de PME, à l'origine des blocages.

Le gouvernement "négocie avec le comité national" qui "ne nous représente pas", s'est agacée la plateforme, en demandant une nouvelle fois à s'asseoir à la table des négociations. 

"La grève a été initiée par la plateforme et seule la plateforme peut y mettre fin", a-t-elle ajouté, en annonçant une manifestation vendredi devant le ministère des Transports à Madrid.

 

Sur le même sujet

Prix de l’énergie en Espagne : La production d’une usine VW de Pampelune suspendue à cause d’une action de camionneurs

Prix de l'énergie

Espagne : 150.000 travailleurs du monde agricole manifestent contre la hausse des prix des carburants à Madrid

Prix de l'énergie

Articles recommandés pour vous