RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

Est-ce possible de transformer son véhicule thermique en électrique?

Voiture thermique devient électrique!

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Oui, c'est possible. On appelle cela le "rétrofit", ou "rénover" en anglais. Certains convertissent déjà leurs anciennes voitures thermiques en électriques.  Comment font-ils ? Et est-ce à la portée de toutes les bourses? Pigeon a enquêté.

Transformer sa voiture essence ou diesel en voiture électrique
Transformer sa voiture essence ou diesel en voiture électrique Getty Images

Plusieurs voitures rétrofitées circulent déjà sur nos routes, mais leur nombre est restreint. Pourquoi cela? Quel est le prix d'un rétrofit? Et quel est le cadre juridique chez nous?  

transitionone

Plus fiable et plus facile d’entretien

Yves Toussaintdocteur en sciences appliquées et directeur chez Green Propulsion, roule avec sa Ford Escort de 1974 tous les jours.

C'est assez simple, au niveau technique.

Il y a un an et demi, il l'a rétrofitée: " C'est assez simple, au niveau technique. On enlève le moteur, ses accessoires, le réservoir, la boîte de vitesses et on y place un moteur électrique, un convertisseur/contrôleur et des batteries." Le développement de son kit a coûté une soixantaine de milliers d’euros. Mais s'il le produit à grande échelle, cela coûtera entre 14 et 18.000€.

Si ma voiture a des ennuis mécaniques, cela me simplifie les choses.

"Comme je ne suis pas un grand mécanicien, électrifier une old-timer, a un grand avantage." avoue Yves. "Si ma voiture a des ennuis mécaniques, cela me simplifie les choses. Plus besoin de chercher des pièces de rechange. Je ne vois aucun inconvénient.

Il faut savoir que le rétrofit est réversible.

Il y aura probablement des objections de la part des collectionneurs: "Les collectionneurs de voitures ancêtres pourraient dire que c'est un sacrilège de remplacer un moteur thermique d'origine en électrique. Mais il faut savoir que le rétrofit est réversible." 

Getty Images

Ford Escort 1974

Tous droits réservés
  • Ford Escort 1974
  • Autonomie: 150 à 180 kms selon la conduite
  • Vitesse : 100 à 120 km/h
  • Prix rétrofit : 35.000€ - si à grande échelle : 14 à 18.000€
  • Date ? Indéfinie, selon avancée législation belge

Le parcours du combattant quant à l'homologation

Techniquement, ce fut assez simple pour Yves d’électrifier cette voiture sans électronique. 

Cela coûterait une fortune : un budget d’environ 100.000€ par voiture !

Par contre, pour ce qui est homologation, ce sera très complexe : "Il existe un cadre légal en Belgique, mais il n’est pas applicable et cela coûterait une fortune : un budget d’environ 100.000€ par voiture !"

Des normes et des réglementations appropriées doivent exister.

Pour lui, la sécurité est primordiale. Il estime que c’est important d’identifier quels sont les risques du rétrofit : "Des normes et des réglementations appropriées doivent exister, ce qui permettrait de s’assurer notamment qu' aucune tension dangereuse n’est présente ou que la vitesse maximale et la répartition des masses sont respectées."

Une transformation sûre et simple ?

Getty Images

Beaucoup de gens estiment que cette transformation n'est pas assez sûre. Or, affirme Fabrice Humblet, ingénieur et directeur d'Emobe.eu : " On travaille comme des constructeurs, nos niveaux de sécurité sont très élevés. Il est vrai que l'on manipule de la haute tension électrique, mais nous utilisons des matériaux de haute qualité. De plus, le dossier d'homologation comporte des centaines de pages qui expliquent chaque pièce que l'on change. Tout doit être aux normes"

On travaille comme des constructeurs, nos niveaux de sécurité sont très élevés.

Fabrice et son associé, Bart Van Vooren, ont donc décidé d’homologuer une Mercedes de 1977 qui ne roulait plus aux Pays-Bas, car il est possible de faire homologuer une voiture belge dans un pays limitrophe comme l’Allemagne ou les Pays-Bas.

Un fois que l'homologation est validée, vous rentrez en Belgique et là, votre véhicule passe un contrôle technique plus poussé qu'une voiture importée. ​​​​​​

L'homologation consiste en un bon dossier présenté aux Pays-Bas ou en Allemagne, et une fois qu'il est validé, il y a le CT poussé en Belgique: "C'est nettement plus facile: il suffit de télécharger sur un site internet la procédure et puis, vous établissez un dossier béton et votre véhicule est analysé sous toutes les coutures. Un fois que l'homologation est validée, vous rentrez en Belgique et là, votre véhicule passe un contrôle technique plus poussé qu'une voiture importée.  Cette homologation coûte plus ou moins 1.500€ et le contrôle technique environ 150€."

Mercedes - SLC 1977

Tous droits réservés
  • Mercedes - SLC 1977
  • Achat : 8.000€
  • Autonomie: 300-350 km équivalent WLTP
  • Vitesse maximale :  140 km/h
  • Prix homologation Pays-bas: 1500€
  • Prix contrôle technique : 150/160€
  • Prix rétrofit : 45.000€ HTVA
  • Date : Dès à présent 

Ce marché n’existe pas encore

Getty Images

Fabrice Humblet estime que ce marché n'existe pas encore en Belgique : " Certains rétrofitent comme moi des ancêtres et cela leur donne une nouvelle vie.

A terme, ce sont les constructeurs eux-mêmes qui proposeront de rétrofiter leurs modèles.

Il trouve que rétrofiter des voitures plus récentes, c'est une bonne idée: "car cela permet d'éviter la casse et cela correspond à l'économie circulaire. Mais je pense qu’ils sont en concurrence avec des électriques d’occasion." Selon Fabrice,à terme, ce sont les constructeurs eux-mêmes qui proposeront de rétrofiter leurs modèles."

Et les véhicules plus récents ?

Rétrofiter les voitures de Monsieur et Madame tout le monde, c'est le projet de TRansition-One à Orléans.

Comme des Renault Twingo, Clio et Kangoo, des Fiat 500, des Mini. Nous espérons allonger leur vie à une quarantaine d'années.

Car en France, on peut faire homologuer une véhicule depuis un an ½  :  " On a décidé d'offrir non pas une nouvelle jeunesse, mais un extension de vie à des modèles vieux de minimum 5 ans. Et ce sans limite supérieure. Comme des Renault Twingo, Clio et Kangoo, des Fiat 500, des Mini. Nous espérons allonger leur vie à une quarantaine d'années."

Mais il faut être patient, car la réglementation ne suit pas.

"La technologie est prête. Mais il faut être patient, car la réglementation ne suit pas. Mais d'ici quelques mois, que ce soit au niveau belge ou même européen, cela va bouger". Cela ne saurait tarder, explique Aymeric Libeau, le Fondateur de Transition-One.

Un citoyen belge pourra rétrofiter sa voiture à proximité de chez lui, en 4 heures, pour un coût de 7.000 à 8.000 euros.

Dès qu'un cadre légal sera établi pour le rétrofit, ce sera possible et rapide : "Un citoyen belge pourra rétrofiter sa voiture à proximité de chez lui, en 4 heures, pour un coût de 7.000 à 8.000 euros."Selon mes calculs, l'amortissement financier se fera en 2, 3 ans" , estime Aymeric. 

Des modèles récents

Tous droits réservés
  • Autonomie: 100-140 kms
  • Vitesse : 100 à 120 km/h
  • Prix rétrofit : 7.000 à 8.000€
  • Véhicules : Renault Twingo/Kangoo/Clio, Fiat 500, Mini
  • Date? 2023

Des créations d’emploi

Transition-One a déjà des demandes de candidats installateurs partenaires. Comme le précise Aymeric :  " Nous avons déjà 800 demandes dans le monde dont 400 en France et 85 en Belgique. Des installateurs que nous allons former personnellement. Le démarrage en France se fera normalement pendant ce premier semestre."

Une seconde vie aussi pour des véhicules utilitaires

En région bruxelloise, un trio s'est penché  sur le rétrofit de véhicules utilitaires. "Beaucoup de véhicules diesel sont interdits de séjour dans les grandes villes. Or, ils sont encore indispensables, surtout les véhicules utilitaires. Ce serait dommage de les jeter et c'est ce qui nous a motivé il y a un an pour réaliser ce prototype" , raconte Eric Champagne, co-fondateur de Decarbone.eu.

En 6 mois, ils ont élaboré un kit pour ce Vito Mercedes de 2008 qui avait 145.000 kms au compteur. " Nous sommes en train d'homologuer notre prototype aux Pays-Bas et en septembre, nous proposerons un service de reconversion. Le client viendra avec son véhicule et il repartira avec une modèle 100% électrique ", affirme Arthur Masson Renard, co-fondateur de Decarbone.eu. Le prix est de 20.000€. Mais, si on déduit les subsides de 7.500€ de la région bruxelloise, cela fait 12.500€alors qu'un véhicule neuf coûte entre 40 et  80.000€ !

"Trouver une solution accessible à un plus grand nombre et à des véhicules du quotidien, c'était important pour nous" souligne Arthur Andruszkiewicz, co-fondateur de Decarbone.eu : " Ces véhicules rouleront a une vitesse maximum de 100-120 km/heure. En ville, ce n'est pas nécessaire d'aller plus vite et leur autonomie sera de 150 kms pour des petits trajets.

Et aussi Un modèle utilitaire, un Mercedes Vito

Tous droits réservés
  • Mercedes - Vito 2008
  • 145.OOO kms au compteur
  • Autonomie réelle : 150 kms
  • Vitesse : 100 à 120 km/h
  • Prix rétrofit : 20.000€-7.500€ d'aide de la région bruxelloise = 12.500€
  • Véhicule neuf : 40 à 80.000€
  • Date? Septembre 2022

En Belgique, le dossier est coincé dans la lasagne institutionnelle

On l'a vu: l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, et plus récemment la France, autorisent la pratique du Rétrofit. En Belgique, c'est le flou administratif.

Julien Matagne, député CDh au Parlement Wallon, explique ce qui coince en Belgique : "pour pouvoir échanger le moteur thermique par un moteur électrique, il convient d'obtenir l’accord du constructeur. Éviter cette autorisation et le décharger de sa responsabilité peut se décider au niveau régional, directement par Arrêté de la Ministre de la Sécurité routière.

Le Fédéral doit jouer son rôle aussi: "Le Fédéral doit, quant à lui, définir les normes techniques qui formeront le cadre légal. L'homologation revient ensuite aux Régions via les Centres de contrôle technique."

Il rassure: "Ce sont les joies de notre lasagne institutionnelle. Tout cela prend du temps mais le dossier avance."

Nous ne voulons pas que ce soient des bricoleurs qui rétrofitent les véhicules, raison pour laquelle il conviendra aussi de mettre sur pied un accès à la profession.

Notre objectif: faire converger tous ces éléments en vue d'aboutir à un décret visant à organiser la pratique du Rétrofit avec une attention particulière apportée à la sécurité routière. Nous ne voulons pas que ce soient des bricoleurs qui rétrofitent les véhicules, raison pour laquelle il conviendra aussi de mettre sur pied un accès à la profession". 

Une proposition de décret " rétrofit " a été déposée au Parlement wallon le 10 février 2021, à l’initiative du parlementaire et fait à présent l'objet de discussions entre les différentes Régions et le Fédéral.

Au niveau fédéral: adapter les législations existantes, et veiller à la sécurité des usagers de la route

Au niveau fédéral belge, cette technique du " rétrofit " est également suivie de près, comme nous le confirme Benoît Ramacker, directeur de la Communication du Cabinet de Georges GilkinetVice-Premier Ministre et Ministre de la Mobilité : " Sous l’impulsion des Ministres fédéral et régionaux compétents, un groupe de travail a été mis en place lors d’un précédent Comité ministériel commun, regroupant les différentes autorités compétentes. Des travaux sont donc en cours afin d’envisager ensemble les adaptations nécessaires des législations existantes afin de faciliter le "rétrofit", tout en veillant avant tout à la sécurité des véhicules concernés et des usagers de la route." 

Si la volonté politique de faciliter le " rétrofit " est partagée par tous les Ministres concernés, conclut-il, "les difficultés sont davantage techniques, mais également liées au coût élevé de cette transformation d’un véhicule thermique en véhicule électrique, rendant l’achat d’un véhicule électrique d’occasion souvent plus intéressant."

En attendant un cadre juridique belge précis, il y a donc l'astuce de faire homologuer votre "vieille cariole électrifiée" dans un pays comme les Pays-Bas, l'Allemagne et bientôt la France. Et ainsi profiter d'une homologation valable dans toute l’Union européenne pour l’utiliser sur nos routes.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Fin des voitures thermiques : le rétrofit, une solution pour la transition écologique, bientôt plus abordable ?

Mobilité

Norvège : 19 des 20 voitures les plus vendues en janvier étaient électriques

Environnement

Articles recommandés pour vous