Monde Afrique

Est de la RDC : sept morts dans des affrontements communautaires pour le contrôle de l'or

Les victimes sont des civils, des 'creuseurs" qui recherchent de l'or

© AFP or licensors

19 août 2022 à 15:37Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Adeline Louvigny

Au moins sept personnes ont été tuées cette semaine dans des affrontements entre milices communautaires sur fond de trafic de minerais dans les hauts-plateaux du Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a appris l'AFP vendredi de sources locales.

Une coalition de groupes armés "Twigwaneho, Ngumimo et Androïde" a attaqué mercredi matin des mineurs artisanaux ("creuseurs") dans le carré minier de Bigaragara, une localité du secteur de Mutambala, dans le territoire de Fizi, riche en or notamment, a précisé Kelvin Bwija, coordinateur de "société civile de compatriotes Uvira-Fizi". 

Ces groupes représentent la communauté des Banyamulenge, Congolais tutsi aux lointaines origines rwandaises.

Un groupe armé antagoniste - la milice "Biloze Bishambuke" - est intervenu, a ajouté M. Bwija. 

"Le bilan en notre possession est de sept civils tués, 14 blessés et des maisons incendiées", a-t-il encore indiqué. Selon lui, "toutes les victimes sont des creuseurs artisanaux et leurs aides".

Samuel Kabundila, chef du secteur de Mutambala, a confirmé le bilan de sept morts - cinq majeurs, dont une femme, et deux jeunes, selon lui.

Sur le même sujet

"Cobalt : l’envers du rêve électrique" : une enquête édifiante sur ce minerai tant convoité

La Une

Environnement en RDC : opposés au pétrole, des défenseurs de la nature se disent menacés

Environnement

Articles recommandés pour vous