Espace

Et si la Planète 9 n’existait pas ?

08 août 2022 à 13:15Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Des astronomes remettent en cause la théorie de la Planète 9 qui maintiendrait certains objets dans notre système solaire.

Publié dans Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, l’article explique l’improbabilité d’une neuvième planète dans notre système solaire. Et on ne parle pas ici de Pluton qui a perdu son statut de planète en 2006 mais bien de la théorie de la 'Planet 9' ou 'Planet X'.

Une hypothèse pour comprendre des mouvements étranges

Exposée en 2016 après des dizaines d’années d’observations, cette planète neuf serait trop petite et éloignée pour être repérée facilement depuis la Terre, mais juste assez grande pour maintenir une orbite sur d’autres objets grâce à son influence gravitationnelle.

Comme le rappelle UniverseToday, cette hypothèse a été émise pour tenter d’expliquer les mouvements étranges des objets transneptuniens extrêmes, des éléments spatiaux très éloignés du système solaire mais qui restent groupés. L’influence d’une planète massive permettrait d’expliquer simplement pourquoi on peut observer un tel comportement.

Cependant, une nouvelle étude vient mettre à mal cette hypothèse qui attendait d’être prouvée ou réfutée depuis des années.

D’après les chercheurs de l’Open University, la 'Planet Nine' devrait avoir une masse d’environ cinq fois celle de la Terre et orbiter autour du soleil à une distance de quelques centaines à un millier d’unités astronomiques. Ces informations prises, ils ont ensuite cherché des traces de cette orbite grâce aux données du satellite astronomique infrarouge (IRAS) de la Nasa et du télescope spatial AKARI de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale.

Se basant sur deux relevés infrarouges du ciel effectués à plus de 20 ans d’intervalle, ils devaient trouver des traces de la planète neuf, malgré son tour de révolution extrêmement long. Ce ne fut pas le cas et ils remettent donc en cause cette hypothèse.

Il existe d’autres théories pour expliquer le regroupement étrange des objets : un trou noir, un regroupement aléatoire et temporaire, les disques massifs, … Le mystère est encore complet !

Sur le même sujet

James Webb capture de nouveaux détails de "la Galaxie Fantôme"

Espace

Espace : les États-Unis lancent un mystérieux satellite espion depuis la Nouvelle-Zélande

Espace

Articles recommandés pour vous