RTBFPasser au contenu
Rechercher

Matière grise

Et si le vibromasseur était un instrument médical ?

Hystérie et massages vaginaux

Patrice Goldberg sur Vivacité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quand on développe une maladie, on est forcément à la recherche des solutions les plus efficaces. Et dans l’histoire, nombre de traitements considérés comme légitimes par les médecins de l’époque étaient en fait franchement insolites, pour ne pas dire bizarres !

Traitement pour femmes « hystériques »

Pendant des siècles, voire des millénaires, l’orgasme féminin n’était pas vraiment reconnu par la médecine, à part quand il était provoqué par la pénétration. L’orgasme clitoridien n’était pas considéré, en revanche il existait un soi-disant trouble psychiatrique lié à l’utérus : on l’appelait hystérie (" hyster " signifiant " utérus " en latin).

Ce " trouble " touchait évidemment beaucoup de femmes, qui se rendaient chez leur médecin pour y bénéficier d’un traitement, en l’occurrence manuel : il massait la zone du bas ventre, y compris à l’intérieur, jusqu’à provoquer ce que l’on appelait alors un " paroxysme hystérique ", autrement dit un orgasme. Bien entendu, les patientes étaient beaucoup plus calmes après un tel traitement…

Mais certains médecins, qui accueillaient chaque jour beaucoup de patientes avec le même " trouble ", finissaient par trouver ces massages un peu fatigants à la longue. Des machines apparaissent alors pour les aider, et c’est ainsi que furent inventés au 18e siècle les premiers vibromasseurs électriques, conçus pour parvenir plus rapidement et plus efficacement au résultat escompté !

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le vibromasseur a donc d’abord et avant tout été utilisé comme outil médical, et ce jusqu’aux années 1920. À ce moment-là, le cinéma se développait à toute vitesse et notamment le cinéma érotique, où l’on a vu apparaitre des vibromasseurs devenus de moins en moins encombrants au fur et à mesure des avancées technologiques. C’est comme cela que ce petit engin, d’abord instrument thérapeutique, fit progressivement son entrée dans notre société pour occuper la place qu’il a aujourd’hui…

Une méthode de réanimation insolite

C’est aussi au 18e siècle qu’apparait une autre méthode médicale pour le moins inattendue : pour redonner de la vigueur à des personnes mourantes, les savants conseillaient en effet d’insuffler de la fumée de tabac… dans le rectum. Oui, il s’agissait bien d’un lavement plutôt particulier, et ce traitement était très populaire à l’époque.

Pour procéder, le médecin introduisait un petit tuyau dans le rectum, via l’anus. De l’autre côté du tube, il plaçait un soufflet qui envoyait de la fumée de tabac chaude dans l’intestin. Et cette méthode insolite faisait bel et bien de l’effet : elle semblait redonner vie pendant quelques minutes ou quelques heures à la personne sur le point de mourir.

Comment expliquer ce regain d’énergie ? Notamment parce qu’à l’intérieur du tabac, il y a de la nicotine qui agit comme stimulant et augmente la quantité d’adrénaline, ce qui pouvait rebooster provisoirement le patient.

Cette pratique, considérée comme révolutionnaire, a rencontré un tel succès qu’elle a commencé à être de plus en plus utilisée dans les cabinets médicaux, non plus seulement sur les mourants mais aussi sur pas mal d’autres patients souffrant de maladies variées. Mais au 19e siècle, la médecine a progressé et ce traitement a fini par être abandonné lorsque l’on s’est rendu compte de la dangerosité de la nicotine (entre autres pour le cœur).

Ces traitements sous la ceinture, pour le moins étonnants à nos yeux, ont logiquement disparu : depuis, la médecine a parcouru beaucoup de chemin et le bien-être est par ailleurs devenu un paramètre à part entière dans la prise en charge du patient.

 

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Sur le même sujet

Les femmes se masturbent de plus en plus

Sexualité

Couple : comprendre les mystères de l’orgasme

Tendances Première

Articles recommandés pour vous