Nutrition

Et si on buvait du kéfir bio et belge : connaissez-vous "l’Eau Vertueuse" ?

Mary et Adrien se sont lancés dans l’aventure du Kéfir

© Eau Vertueuse

18 nov. 2022 à 07:30Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

On ne cesse d’en entendre parler : kombucha par ci, kéfir par là, … Mais saviez-vous qu'il existe des fabrications bio dans nos contrées belges ? Découverte de "kéfir Eau Vertueuse".

Le kéfir, c’est une sorte de limonade fermentée, mousseuse, parfois appelé "champagne lacté". Et c’est dans cette optique que Mary et Adrien se sont lancés dans l’aventure. Lancée en janvier 2020 par ce couple, la marque Kéfir Eau Vertueuse est née de la frustration de Mary qui, enceinte, devait toujours commander une eau (pétillante, avec une rondelle de citron pour les jours de fête) à chaque fois qu’ils allaient boire un verre ou prendre l’apéro chez des amis.

Vignerons de formation et actifs dans le monde du vin à Bordeaux, ils se sont tournés vers une boisson originale et bonne pour la santé : le kéfir. Bonne source de vitamines et de probiotiques, favorisant le bien-être intestinal et renforçant le système immunitaire, le kéfir est une chouette solution pour changer un peu ces apéros.

On peut en faire chez soi (si l’on n’a pas deux mains gauches) mais on peut aussi soutenir les artisans et brasseurs belges.

La marque "Eau Vertueuse" est donc née en janvier 2019 et produite à Lasne dans un garage inutilisé. On n’est pas ici sur de l’industrialisation à grande échelle mais plutôt sur une petite production bio vendue ensuite en magasins bio et autres petites enseignes. C’est la première entreprise à proposer ce type de boissons en version bio dans notre plat pays.

À la différence du kombucha, qui est produit à base de thé fermenté et créant en partie de l’acide acétique (d’où le goût "vinaigré"), le kéfir se prépare à l’aide de petits grains, qui ne produisent pas cet acide.

Les créateurs expliquent le processus de fabrication au magazine Moustique : "On commence par traiter l’eau du robinet dans un dynamiseur en cuivre pour lui redonner vie, l’aérer, faire s’évaporer le chlore. Après, on verse l’eau dans de grandes cuves en grès avec les grains de kéfir, de la chair de citron, des figues, des dattes et du sucre de betterave qui est consommé par les grains. Le gaz se développe dans la cuve. Le deuxième jour, on retire les grains de kéfir et on ajoute les ingrédients aromatiques en fonction de nos recettes. On ne travaille qu’avec des produits bruts, il n’y a ni arômes ni extraits."

Non pasteurisées, donc vivantes, les bonnes bactéries présentes dans le kéfir sont actives et le restent. Si on ne sait pas encore scientifiquement quels sont les avantages sur la santé, il est clair qu’elles ont un effet sur notre microbiote, que ce soit 'probiotique', 'prébiotique' ou 'post-biotique'.

Loading...

Pour les sceptiques, il vous suffira de goûter la version qui vous tente le plus parmi les cinq proposées actuellement : gingembre-curcuma, pamplemousse-cardamome, concombre, fleur de sureau ou hibiscus et feuille de cassis.

On l’a testé et on ne va pas mentir, c’est spécial, il faut être prévenu et apprécier cette particularité. Certains sont meilleurs que d’autres (mais ça, c’est à vous de voir parce que les goûts et les couleurs…). Ce qui est vraiment appréciable c’est de pouvoir boire une boisson qui ressemble à de la limonade mais qui n’a aucun de ses inconvénients (sucre, acide citrique, etc.) et qui en plus a de vrais avantages sur la santé.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous