Icône représentant un article video.

Jardins & Loisirs

Eté 2022 : bilan de la sécheresse à l'Arboretum de Kalmthout

Effets de la sécheresse 2022 à l'Arboretum de Kalmthout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'Arboretum de Kalmthout compte 11.500 végétaux.  Dans les allées du site, des conséquences de l’été particulièrement chaud et aride sont toujours bien visibles au début de mois de septembre. Beaucoup de sujets ont enduré le soleil et le manque d’eau. Quels arbustes ont souffert de l'aridité et quels sont ceux qui ont mieux résisté ?

Outre les emblématiques hammamélis, beaucoup de rhododendrons ont terriblement souffert de la sécheresse. Le système racinaire du rhodo s'étalant environ de la largeur de sa ramure et descendant peu en profondeur, la plante n'est pas adaptée aux étés chauds et secs.  

Feuillage de l'arbre au caramel jauni par le manque d'eau
Feuillage de l'arbre au caramel jauni par le manque d'eau © D.R.

Le feuillage de l'arbre au caramel (Cercidiphyllum japonicum) nommé de la sorte en raison du parfum léger qu'exhale son feuillage en automne, évoquant aussi l'arôme gourmand d'un gâteau qui sort du four lorsqu'on piétine les feuilles tombées au sol,  a jauni prématurément et perdu des feuilles. Il se plante dans un sol frais, humifère, fertile, de préférence acide pour obtenir de belles colorations du feuillage. Dans les terres qui sèchent, cette espèce est en situation de stress dès le début de l’été. 

Hydrangea paniculata ‘Living Strawberry Blossom’ brûlé par la sécheresse
Hydrangea paniculata ‘Living Strawberry Blossom’ brûlé par la sécheresse © D.R.

On les pensait plus résistants. Les hydrangéas macrophylla, serrata ou paniculata et les cultivars de ces espèces résistent moins bien à la sécheresse. Ils ont écourté leur floraison qui a séché tandis que les arbustes ont perdu leurs feuilles. Par contre, les Hydrangea quercifolia plantés au printemps eux ont bien résisté à la chaleur et au manque d'eau. 

Magnolia grandiflora
Magnolia grandiflora © Tous droits réservés

Le Magnolia grandiflora parfois surnommé laurier-tulipier, est un arbre du futur pour nos jardins car il a très bien supporté la sécheresse estivale. Son feuillage est persistant et il produit tout l'été des grandes fleurs blanc pur à blanc-crème  délicatement parfumées.

Castanea seguinii
Castanea seguinii © D.R.

Parmi les autres arbres, les marronniers ont triste mine et, comme bien d’autres partout dans le pays,  ont subi les attaques de la mineuse, un papillon dont les larves dévorent l’intérieur des feuilles. 

Par contre, les châtaigniers dont le Castanea seguinii sont en pleine forme après l’été torride. Son feuillage est resté parfaitement vert et il a produit des fleurs de mai à octobre. 

Avant, dans les pépinières et jardineries, les clients se souciaient de la rusticité des plantes vis-à-vis du froid. A l'avenir, ils devront s’informer quant au comportement  des plante face aux extrêmes climatiques que nous connaissons depuis quelques années. 

Jardins & Loisirs vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13.40 sur la Une et en replay sur AUVIO.

Inscrivez-vous à la newsletter Jardins & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous