L'agenda Ciné

Eté 85… Éros et Thanatos

Eté 85… Éros et Thanatos

© Tous droits réservés

14 juil. 2020 à 03:20Temps de lecture1 min
Par L'Agenda Ciné

Pour Alexis, 16 ans, cet été 85 sera à jamais marqué par le souvenir de son premier amour… une histoire aussi exaltante que douloureuse.

Au vu de ses très bons résultats de l’année en Français et sur les conseils de son professeur, Monsieur Lefèvre, Alexis devrait suivre à la rentrée prochaine, une Première littéraire. Son père, docker, le verrait plutôt entrer dans la vie active et ne voit guère l’intérêt qu’il passe le Bac.

Mais tout cela est encore loin. C’est le début des grandes vacances et pour l’instant le temps est aux copains, à la plage et aux sorties en bateau à voile au large du Tréport, ville de Normandie où il a emménagé avec ses parents, deux ans plus tôt.

Aujourd’hui, parti seul en mer à bord d’un dériveur que lui a prêté un ami, Alexis est surpris par un orage et chavire loin du rivage. Il est heureusement secouru par David, un garçon de 18 ans, fantasque, fou de vitesse, et à qui il est difficile de résister.

Alexis va un peu, beaucoup, pas du tout lui résister pour l’aimer passionnément, à la folie

Le tourbillon de la vie

Eté 85… Éros et Thanatos
Eté 85… Éros et Thanatos © Diaphana Distribution

Si vous n’avez pas envie de connaître l’histoire d’un cadavre que j’ai connu quand il était vivant. Si vous n’avez pas envie de connaître ce qui nous est arrivé, à lui et à moi et comment il est devenu un cadavre, alors vous n’avez qu’à laisser tomber, direct. C’est pas une histoire pour vous. "

Cette invitation intrigante, c’est celle que nous adresse, dès l’ouverture du film, Alexis, en voix off, alors qu’à l’image on le voit marcher entre deux policiers.

Le sombre de cette première scène, qui ne laisse rien présager de bon, laisse très vite place au plein soleil d’une journée d’été en bord de mer et à l’insouciance annoncée des grandes vacances.

Dès lors, les choses vont s’enchaîner à une vitesse folle. Difficile alors de ne pas être happé par cette histoire d’amitié et d’amour, tumultueuse, exaltante, déchirante que l’on va vivre à la suite d’Alexis. Il faut dire que David est une boule de vie, un garçon plein de bagout, pressé de tout vivre, et de tout connaître.

Derrière cette urgence, une blessure intime qui le rendra plus attirant encore aux yeux d’Alexis…

La puissance d’un premier amour

Eté 85… Éros et Thanatos
Eté 85… Éros et Thanatos © Tous droits réservés

François Ozon annonce d’entrée de jeu un drame à venir sans rien en dévoiler, ménage tout au long du film un certain suspens et multiplie à coup de flashs backs les fausses pistes pour mieux nous faire envisager mille et une possibilités… jusqu’à la révélation finale.

En attendant il nous aura pris dans les filets de cette histoire et profondément touché au cœur, ravivant sûrement au passage quelques souvenirs en chacun de nous…  et là réside l’essentiel du film !

Cela fait 35 ans que François Ozon a ce film en tête… depuis ce "coup de foudre" littéraire, comme il aime à le dire, pour ce roman de l’Anglais Aidan Chambers, La danse du coucou, qu’il lit à l’âge de 17 ans (pratiquement l’âge de son héros !) et qu’il se promet d’adapter.

Et l’on salue à nouveau le talent du réalisateur français à si bien capter notre complexité, nos contradictions et nos élans du cœur.

Outre ce talent, saluons également celui de choisir si judicieusement ses acteurs, avec en premier lieu, Félix Lefebvre (Alexis) et Benjamin Voisin (David ) qui faisait déjà sensation dans " Un vrai bonhomme ", un film de Benjamin Parent, et pour les seconds rôles : Isabelle Nanty, Valeria Bruni Tedeschi et Melvil Poupaud, des fidèles du cinéaste.

En cet été 2020, courez voir " Été 85 " !

  • L'Agenda Ciné, tous les lundis soirs à 20h20 sur La Une 
  • Ce programme est également disponible en version sous-titrée

Inscrivez-vous à la newsletter l'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

Articles recommandés pour vous