Cyclisme

Ethias Tour de Wallonie 2022 : le Mur de Huy en entrée et les pavés en dessert

Le Tour de Wallonie est synonyme de retour à la compétition pour de nombreux coureurs du peloton

© Tous droits réservés

C’est la reprise pour les uns, la chasse aux points pour les autres. Le Tour de Wallonie donne le coup d’envoi de la 2ème moitié de saison.

5 étapes et près de 1000 bornes sur un tracé varié et accidenté. La 43ème édition du Tour de Wallonie offre un parcours idéal pour les puncheurs.

Cette année, la course "décolle" de la piste de l’aérodrome de Temploux. Grand départ au cœur du Condroz. Une première étape dessinée dans les provinces de Namur et de Liège avec une arrivée jugée au sommet du Mur de Huy, traditionnelle montée finale de la Flèche Wallonne.

La suite s’annonce aussi palpitante avec une deuxième étape sur les routes de Liège-Bastogne-Liège entre Verviers et Herve. Plusieurs côtes de la Doyenne au menu des coureurs. Le Maquisard et La Redoute notamment. Les coureurs explosifs seront à la fête. Le classement général devrait se dessiner lors du week-end inaugural.

Lundi, le peloton prendra la direction de Rochefort au départ de Visé. Une journée usante. Plus de 3000 mètres de dénivelé positif. Cela va monter et descendre tout le temps avec notamment 2 difficultés (La côte d’Ambly et la côte du Fays) placées sur le circuit local.

Au mois de juin, Durbuy a accueilli l’arrivée de l’étape reine du Tour de Belgique. Une étape remportée par Quinten Hermans. Un mois plus tard, la plus petite ville du monde sera le lieu de départ de la 4ème étape du Tour de Wallonie. Départ en province du Luxembourg pour rejoindre Couvin. 200 km et 5 côtes répertoriées. La Côte du Barrage du Ry de Rome située à 5 km de l’arrivée sera peut être décisive dans cette étape.

La 5ème et dernière étape est la plus longue de ce Tour. 214km 800 entre Le Roeulx et Chapelle-lez-Herlaimont. Un parcours marqué par la présence de 8 secteurs pavés. Le bouquet final de l’épreuve wallonne remportée l’an dernier par l’Américain, Quinn Simmons.

Alaphilippe, Girmay, Van Avermaet... Un plateau royal

Julian Alaphilippe, Biniam Girmay et Greg Van Avermaet font partie des têtes d'affiche de ce Tour de Wallonie
Julian Alaphilippe, Biniam Girmay et Greg Van Avermaet font partie des têtes d'affiche de ce Tour de Wallonie © belga

22 équipes dont 14 World Tour figurent sur la liste des partants. Pas mal des grands noms au départ. Certains coureurs revanchards, privés de Tour de France auront l’opportunité de se montrer sur les routes de Wallonie. Greg Van Avermaet, non sélectionné par l’équipe AG2R Citroën est l’une des têtes d’affiche. Le Belge qui a remporté 2 fois le Tour de Wallonie dans sa carrière n’a plus gagné une course depuis le Grand Prix de Montréal le 15 septembre 2019.

L’attraction numéro 1, c’est bien sûr Julian Alaphilippe. Le double champion du monde qui a repris fin juin lors des championnats de France n’a pas été retenu par l’équipe Quick Step Alpha Vinyl pour la Grande Boucle. Pas encore à 100% après sa grave chute à Liège-Bastogne-Liège. Aujourd’hui, le Français fait son retour à la compétition après un stage en altitude à Livigno dans le nord de l’Italie. Un retour pour préparer ses prochains objectifs que sont la Vuelta et les mondiaux en Australie. Et le triple vainqueur de la Flèche Wallonne trouvera dès la 1ère étape un terrain qui lui convient.

A suivre également, le phénomène venu de l’Erythrée : Biniam Girmay. Avec ses qualités de sprinteur-puncheur, le coureur de la formation Intermarché Wanty Gobert a le profil pour briller sur ce Tour. Le vainqueur de Gand- Wevelgem n’a plus roulé depuis son championnat national fin juin. Il sera épaulé par Loïc Vliegen, dernier vainqueur belge du Tour de Wallonie en 2019.

Parmi les revenants, Matteo Trentin et Guillaume Martin. Deux coureurs qui ont dû quitter le Tour de France en raison d’un test positif au Covid-19.

Des sprinteurs sont aussi de la partie. Fernando Gaviria, Tim Merlier, le champion de Belgique ou encore Arnaud De Lie. Le Belge de 20 ans, déjà vainqueur à 6 reprises pour sa 1ère saison pro sera la carte de Lotto-Soudal en cas d’arrivée au sprint. L’équipe belge qui a besoin de points dans la lutte pour figurer la saison prochaine parmi les 18 équipes World Tour.

D’autres jeunes belges comme Thibau Nys et Cian Uijtdebroeks, 19 ans tous les deux participeront pour la première fois au Tour de Wallonie.

Une course dont les deux dernières étapes sont à suivre en direct sur La Une et Auvio (16h35 à 18h25)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous