Monde Afrique

Ethiopie : les belligérants s’accordent sur une trêve au Tigré

Des réfugiés qui fuient le conflit au Tigré en 2021

© ASHRAF SHAZLY / AF

02 nov. 2022 à 18:03Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Alain Lechien

Le gouvernement éthiopien et les rebelles du Tigré se sont accordés sur une cessation des hostilités dans cette région du nord de l’Ethiopie en conflit depuis deux ans, a annoncé mercredi l’Union africaine (UA).

Des délégations du gouvernement fédéral éthiopien et des rebelles étaient réunies sous l’égide de l’UA depuis le 25 octobre à Pretoria. Cette rencontre est le premier dialogue rendu public entre les deux camps.

"Les deux parties au conflit éthiopien ont formellement accepté de cesser les hostilités", a déclaré lors d’une conférence de presse Olusegun Obasanjo, haut représentant de l’UA pour la Corne de l’Afrique.

Cet accord marque "le début d’une nouvelle ère pour l’Ethiopie", a-t-il ajouté.

Les rebelles ont également salué l’accord. "Afin de répondre à la souffrance de notre peuple, nous avons fait des concessions car nous devons établir la confiance", a déclaré le chef de la délégation rebelle, Getachew Reda.

Affirmant sa volonté de mettre "mettre en œuvre l’accord et dans les meilleurs délais", il a souligné "la volonté des deux parties de laisser le passé derrière elles pour tracer un nouveau chemin vers la paix".

Rebelles tigréens et armée fédérale - appuyée par les forces des régions voisines et de l’armée de l’Érythrée, pays frontalier du Tigré - s’affrontent depuis novembre 2020.

Recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous