Matière grise

Être généreux nous rendrait plus intelligents...et plus heureux !

Être généreux nous rendrait plus intelligent...et plus heureux !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 oct. 2022 à 10:00 - mise à jour 03 nov. 2022 à 09:48Temps de lecture3 min
Par Elisabeth Mol

Lorsque nous donnons pour soutenir une belle cause, non seulement nous aidons les autres mais en plus nous ressentons du plaisir. Alors y a-t-il un lien entre la générosité et le bonheur, démontré scientifiquement ?

La générosité est visible dans notre cerveau

Pourrait-il y avoir une base biologique à la générosité ? Autrement dit, peut-on l’observer dans le cerveau ? Pour en savoir plus, des chercheurs ont réuni un groupe de volontaires pour une série d'expériences centrées sur des jeux d'argent. Une manière pour eux de savoir quels volontaires montraient des comportements généreux forts, et ceux qui en avaient moins.

Ils ont ensuite fait passer l’ensemble des participants dans une machine à IRM, afin d’observer leur cerveau et de déterminer s’il y avait oui ou non une différence biologique entre ceux qui étaient les plus généreux et ceux qui ne l'étaient pas autant. Ils ont pu ainsi faire une découverte saisissante : ils se sont rendu compte que les personnes qui s'étaient montrées les plus généreuses lors des expériences étaient aussi celles qui avaient le plus de… matière grise (ces fameuses fibres qui nous aident à réfléchir mieux et plus vite) !

Plus vous êtes généreux, plus vous êtes intelligent...

Mais comment expliquer ce résultat ? Les scientifiques formulent deux hypothèses :

  • Soit on serait naturellement plus généreux quand on a beaucoup de matière grise : ce serait dans ce cas une sorte de prédisposition biologique. Il n’y aurait alors pas vraiment de mérite à être généreux ;
  • Soit, à l’inverse, c’est plutôt la générosité qui engendrerait la production de fibres intelligentes. Dans ce cas, plus vous vous montriez généreux et plus vous fabriqueriez de la matière grise…

On espère que c’est bien la deuxième hypothèse qui est la bonne ! Car si elle se confirme, cela veut dire que plus vous êtes généreux, plus vous déployez de l’intelligence !

D’autres études se sont intéressées aux zones plus précises du cerveau impliquées dans les actes de générosité. En effet, certains endroits s’activent davantage que d’autres dans ces moments-là. Tout comme on sait, par ailleurs, que d’autres zones précises s’allument quand nous ressentons du plaisir ou de la joie. C’est le célèbre circuit de la récompense. Pourrait-il y avoir une corrélation entre les deux types de zones ?

Pour le savoir, les chercheurs ont à nouveau réuni un groupe de volontaires pour des expériences de générosité, toujours basées sur des jeux d’argent, le tout réalisé avec des machines à IRM fonctionnel permettant de voir ce qu’il se passe dans le crâne en temps réel. Et ils sont ainsi parvenus à deux conclusions :

  • Pour les personnes qui faisaient preuve d'un maximum de générosité pendant les expériences, les zones du cerveau généralement impliquées dans les actes de générosité était en effet, très logiquement, plus actives que chez les participants qui se montraient plus égoïstes.
  • Surtout, précisément en même temps une autre zone s’activait de manière beaucoup plus intense chez les plus généreux parmi les volontaires : la zone du plaisir, celle du circuit de la récompense.

...Et plus vous êtes heureux !

Quelle conclusion en tirer ? Non seulement que l’on peut observer la générosité directement dans le cerveau, mais également que l’on peut y voir à quel point on prend beaucoup plus de plaisir à donner aux autres que lorsqu’on se montre plus égoïste.

Autrement dit, en étant généreux vous allez non seulement augmenter votre intelligence, mais vous allez aussi vous faire du bien ! Vous avez donc tout à y gagner !

Générosité féminine : innée ou apprise ?

Lors de leurs recherches, les scientifiques ont fait une autre découverte étonnante. Ils se sont rendu compte que les personnes qui s’étaient montrées à la fois les plus généreuses et qui y avaient pris le plus de plaisir étaient assez majoritairement... des femmes.

Qu’est-ce que cela signifie ? Une fois encore les hypothèses sont multiples. Entre autres, les femmes sont-elles naturellement plus enclines à être généreuses ? Ou bien est-ce le fruit de l'éducation et de notre société qui les pousse à être plus généreuses ?

C’est une question complexe, pour laquelle les chercheurs n’ont pas encore de réponse. Il faudra très certainement d’autres recherches pour y voir plus clair. Mais quoi qu'il en soit, cela risque de faire débat…

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une. 

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une. Et le lundi soir sur La Trois (23h00). 

 Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser ! 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous