RTBFPasser au contenu
Rechercher

Voyages

Eugène Delacroix et la musique, une amitié sans faille avec Chopin et George Sand

Autoportrait d’Eugene Delacroix
09 déc. 2021 à 15:49Temps de lecture3 min
Par Axelle Thiry

Axelle Thiry vous propose de plonger dans l’univers du peintre Eugène Delacroix. Eugène Delacroix qui aime la musique classique et notamment celle de Frédéric Chopin, avec qui il nouera une belle relation d’amitié.

Jusqu’à l’automne 1833. George Sand n’a pas encore rencontré Chopin. Elle est tout entière prise dans une autre histoire. Et elle ne va pas bien. La passion qu’elle vit avec Alfred de Musset la consume, après le lent naufrage de leur voyage à Venise.

Alfred De Musset

Elle devient l’ombre d’elle-même. A cette période, François Buloz, le directeur de la Revue des deux mondes pour laquelle George Sand écrit, souhaite publier dans son journal le portrait de ses collaborateurs, pour les faire graver ensuite. Il commande le portrait de George à Eugène Delacroix. Elle vient poser une première fois chez le peintre, puis elle annule la séance des jours qui suivent. Comme l’écrit Frédéric Martinez, Musset l’adore, elle non plus. Elle a des envies suicidaires, puis elle y renonce. Elle sacrifie sa chevelure brune et elle l’offre dans un crâne à son amant. Quand elle revient prendre la pose chez Delacroix, elle est brisée. George Sand dit qu’elle pose avec ses cheveux coupés, ses yeux cernés, ses joues creuses, son air bête et vieux. Delacroix la peint telle qu’elle est. Il fait le portrait de sa tristesse. Et il partage des cigarettes avec elle. Elle lui dit sa douleur et il lui conseille ceci : "Laissez-vous aller. Quand je suis ainsi, je ne fais pas le fier ; je ne suis pas si romain. Je m’abandonne à mon désespoir. Il me ronge, il m’abat, il me tue. Quand il en a assez, il se lasse à son tour et il me quitte.". A Paris, on joue parfois Donizetti au théâtre des Italiens.

Delacroix aime voyager. Il se rend à Tanger. Il est submergé par tant de beauté. Il confie : "Au milieu de cette nature vigoureuse, j’éprouve des sensations pareilles à celles que j’avais dans l’enfance ; peut-être que le souvenir confus du soleil du Midi, que j’ai vu dans ma première jeunesse se réveille en moi. Tout ce que je pourrai faire ne sera que bien peu de chose en comparaison de ce qu’il y a à faire ici ; quelquefois les bras me tombent et je suis certain de n’en rapporter qu’une ombre."

Frederic Chopin, portrait par Eugene Delacroix

Quand Frédéric Chopin devient l’amant de George Sand, Eugène Delacroix est si heureux de rencontrer cet immense compositeur. Il fait son portrait au piano, et celui de George Sand aussi, qui l’écoute jouer. Comme l’écrit Frédéric Martinez dans son livre consacré à Eugène Delacroix, son intimité avec la romancière grandit, fortifiée par celle qu’il voue à Chopin. Il éprouve pour lui une amitié passionnée immédiate, comme il n’en a pas connu depuis son adolescence. Le compositeur la lui rend au centuple. Par contre, Chopin n’aime ni ne comprend la peinture de Delacroix. Selon Frédéric Martinez, l’inquiétude noyée de couleurs qui sourd de ses tableaux met mal à l’aise l’auteur des Nocturnes. A Nohant, Chopin travaille beaucoup. George Sand témoigne : " Chopin est au piano et ne s’aperçoit pas qu’on l’écoute… Il reprend, sans avoir l’air de recommencer, tant son dessin est vague et comme incertain. Nos yeux se remplissent peu à peu de teintes douces, qui correspondent aux suaves modulations saisies par le sens auditif. Et puis la note bleue résonne et nous voilà dans l’azur de la nuit transparente. " C’est au cours d’un été à Nohant que Chopin compose son Nocturne opus 48 n°1.

Entrez dans l’univers d’Eugène Delacroix avec l’émission Voyages d’Axelle Thiry

Voyages

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Programmation musicale :

Frédéric CHOPINPrélude en ut dièse mineur opus 45. Rafael Blechacz. Deutsche Grammophon 4776592.

Gaetano DONIZETTIUna furtiva lagrima extrait de l’Elisir d’amore. Juan Diego Florez et l’Orchestra Sinfonica Di Milano Giuseppe Verdi sous la direction de Ricardo Frizza. DECCA 4827599.

Frédéric CHOPINNocturne opus 48 n°1 en do mineur et Nocturne n°21 en do mineur. Maria Joao Pires. DG 447 096 2.

Charles-Valentin ALKANLe troisième mouvement de la Sonate de concert opus 47. Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel. HMC 901758.

Frédéric CHOPINLes deuxième et troisième mouvements du Concerto en fa mineur. Rafal Blechacz & Royal Concergebouw Orchestra Amsterdam dir° Jerzy Semkow. DG 00289 477 8088.

Wolfgang Amadeus MOZARTL’Ouverture et les airs Non piu andrai et Porgi amor extraits des Noces de Figaro. Lorenzo Regazzo, Véronique Gens et le Concerto Köln sous la direction de René Jacobs. HM 29611818.20.

Frédéric CHOPINLes trois derniers mouvements de la Sonate n°2 en si bémol mineur. Maurizio Pollini. DG 4777626.

Franz LISZTLe Concerto pour piano et orchestre n°1. Yundi Li & Philharmonia Orchestra sous la direction de Sir Andrew Davis. DG 00289 477 6402.

Frédéric CHOPINEtudes opus 10. Jan Lisiecki. DG 47910398.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Marion GUILLEMETTE

Sur le même sujet

150 ans de Misia Sert, Protectrice des musiciens, muse des peintres

Voyages

Un célèbre portrait de Claude Debussy mis aux enchères

Journal du classique

Articles recommandés pour vous