UEFA Euro - Football

Euro 2020 : les quatre demi-finalistes ont tous joué à domicile, un facteur qui a eu son importance ?

04 juil. 2021 à 07:00Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

L’Angleterre a dominé aisément l’Ukraine en remportant son quart de finale de l’Euro sur le score de 0-4, dans son seul match qui n’était pas disputé à Wembley. Pour nos consultants du Club de l’Euro, difficile de ne pas souligner l’apport du public des quatre demi-finalistes qui ont tous commencé leur tournoi à domicile.

"It’s coming home" chantent déjà en chœur les supporters des Three Lions. S’il leur faudra d’abord vaincre le Danemark pour croire à un premier sacre à l’Euro, la prédiction de Roberto Martinez dans La Tribune, qui faisait de la bande à Harry Kane son favori du tournoi, se confirme tout doucement.

Le sélectionneur national belge soulignait que les Anglais avaient la possibilité de jouer six de leurs sept matchs à domicile, à Wembley. Leur seul match disputé à l’extérieur ? C’était à Rome ce 3 juillet, et ils l’ont remporté sans aucune difficulté sur un score net et sans bavure face à l’Ukraine.

C’est la deuxième fois que les Three Lions marquent 4 buts dans un match à élimination directe d’un grand tournoi. La première, c’était… en 1966, année de leur unique triomphe à la Coupe du Monde.

L’énergie supplémentaire pour l’équipe à domicile

Sur le plateau du Club de l’Euro, tout le monde s’accordait sur l’écart de niveau entre l’Angleterre et l’Ukraine. Mais deux éléments ont aussi penché en défaveur des hommes d’Andriy Shevchenko selon nos consultants : leur débauche d’énergie pour éliminer la Suède à la dernière minute des prolongations, ainsi que le seul déplacement à l’extérieur effectué par les Anglais pour cette rencontre, contrairement à leurs incessants voyages aux quatre coins de l’Europe.

Et fait intéressant, les quatre demi-finalistes de l’Euro 2020, ont tous joué la plupart de leurs matchs à domicile : l'Italie à Rome, l'Espagne à Séville, le Danemark à Copenhague et l'Angleterre à Londres. Un résultat qui n’étonne pas Christine Schréder : "C’était prévisible quelles que soient les conditions même en période post pandémie. Certains ne voulaient pas avancer cette excuse du programme comme un échec du tournoi, mais cela rassure aussi de ne pas se déplacer".

Swann Borsellino prend l’exemple des rencontres de la Hongrie qui a joué deux matchs à Budapest. "La France, le Portugal et l’Allemagne ont eu tous trois des matchs très compliqués qui ne l’auraient peut-être pas été s’ils avaient été joués ailleurs. Je pense que cela a aidé la Hongrie" concède-t-il. "On a vu l’ambiance électrique au Danemark aussi lors des 45 premières minutes contre la Belgique. Ce pays est en demi-finale et met beaucoup d’intensité (en général dans ses matchs) mais avec le public, sur les 45 premières minutes (face à la Belgique) ce n’est pas la même chose du tout". Et Swann d’ajouter :

On a vu beaucoup de blessures dans cet Euro, que les joueurs étaient fatigués. Cette énergie supplémentaire compte plus, et encore plus quand on a joué un an sans public.

L’ambiance assourdissante

Alex Teklak rappelle à ce propos les railleries sur Antoine Griezmann qui avait pointé l’ambiance assourdissante du public hongrois. Pour l’ancien pensionnaire de D1 belge, l’international français avait raison sur cette justification.

Son collègue Thomas Chatelle estime aussi que cette différence marquante après un an de matchs à huis clos peut avoir déstabilisé les joueurs, même si dans le cas d’Angleterre-Ukraine ou Belgique-Italie ce facteur n’a pas joué de rôle prépondérant. "Tous les appels de balle vous ne les entendez pas. Cela avait été pris comme une excuse gratuite mais je trouve que cela vaut la peine d’en discuter parce qu’il y a des joueurs qui n’étaient plus habitués à cela".

Galvanisés ou non par leur public, les Three Lions rugiront-ils dans l'arène de Wembley le 11 juillet prochain ?

© Andy Rain / POOL / AFP

Suivez les analyses de Benjamin Deceuninck et de ses consultants des derniers matchs de l’Euro 2020 dans Le Club de l’Euro sur La Une et Tipik et en replay sur Auvio.

Sur le même sujet

Euro 2020 : L’Angleterre ne fait qu’une bouchée de l’Ukraine et affrontera le Danemark en demi-finale

UEFA Euro - Football

Euro 2020 : A Rome, le DJ met l’ambiance… pour un stade vide

UEFA Euro - Football

Articles recommandés pour vous