RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Europe playoffs : Charleroi débordé par Genk en 2e période à cause de 10 minutes catastrophiques

Genk - Charleroi : 10 mai 2022 (3-2)

Europe Playoffs - 4eme journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 mai 2022 à 20:53 - mise à jour 10 mai 2022 à 20:53Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Toujours pas de victoire pour le Sporting de Charleroi dans ces Europe playoffs. Les Carolos se sont en effet inclinés 3-2 à Genk. Rentrés avec un but d’avance au vestiaire, les Zèbres ont payé au prix fort un début de deuxième mi-temps catastrophique avec 3 buts encaissés en 10 minutes.

Au classement de ces playoffs, Genk (36 pts) reste à 4 points de La Gantoise (40 pts), victorieuse in extremis contre Malines et toujours première de la poule à deux journées de la fin. Le Sporting de Charleroi (28 pts) enregistre un 1 sur 12 et reste derrière Malines (29 pts)

20 minutes de black-out qui gâchent une prestation à la hauteur

Bien organisés, les Carolos avaient montré de belles choses en première période. S’ils ont laissé la possession à Genk, les Zèbres ont soigné leur prestation défensive pour se procurer les meilleures opportunités de la première période.

Les hommes d’Edward Still ont même pris l’avantage à la 35e minute sur uen frappe à distance superbe de Marco Ilaimaharitra. Genk a réagi avec une frappe de Hrosovsky détournée par Koffie (42e) alors que Morioka avait manqué le but du 0-2 quelques instants plus tôt (41e).

La rigueur carolo s’est subitement volatilisée en deuxième période. Entassés dans leur moitié de terrain, les Zèbres ont craqué une première fois sur un très beau coup de tête d’Onuachu (55e). Quelques minutes plus tard, c’était déjà 2-1 sur un but contre son camp de Nkuba (59e).

Hervé Koffie a ensuite sauvé les siens avec une série d’interventions mais s’est finalement retourné une troisième fois en 10 minutes sur une tentative de Carlos Cuesta (65e).

Auteur d’un énorme passage à vide, Charleroi a échappé à la débandade dans les minutes suivantes. Onuachu (66e) et Paintsil (71e) y sont pour quelque chose avec deux ratés incroyables.

Incroyablement épargnés, les Carolos ont réduit l’écart à la 72e grâce à Heymans, servi par Bayo suite à une erreur d’Ito.

Revenus dans le match, les Zèbres ont repris des couleurs et sont passés tout près de l’égalisation à la 90e minute sur une frappe légèrement trop croisée de Joris Kayembe.

Genk – Charleroi
Genk – Charleroi © Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous