Icône représentant un article video.

Cyclisme Mondiaux

Evenepoel 3e du contre-la-montre des Mondiaux : "Un des meilleurs chronos de ma vie"

Evenepoel 3e du contre-la-montre mondial : "Un des meilleurs chronos de ma vie"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 sept. 2022 à 08:46 - mise à jour 18 sept. 2022 à 08:46Temps de lecture3 min
Par Giovanni Zidda avec Jérôme Helguers

Une semaine après sa victoire à la Vuelta, Remco Evenepoel était une nouvelle fois en course pour la gagne ce dimanche lors du contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme de Wollongong.

Le Belge a finalement échoué à 9 petites secondes de la première place décrochée à la surprise générale par le Norvégien Tobias Foss devant le Suisse Stefan Küng.

"C’est une petite surprise. C’est beau pour le cyclisme mondial d’avoir un champion assez nouveau. Un grand chapeau à lui. Cela va être dur à digérer pour Stefan qui passe encore très près du maillot. Dommage pour lui mais je suis très heureux pour Tobias", a réagi Evenepoel au micro de Jérôme Helguers après le contre-la-montre.

Souriant, le Belge s’est montré satisfait de sa médaille de bronze et estime avoir réalisé une belle prestation.

"Pour les jambes que j’ai pour le moment, pour la force que je peux développer, c’était le chrono parfait. Je pense que c’est un des meilleurs chronos que j’ai roulé dans ma vie. Je ne pouvais pas faire vraiment mieux", a commenté Evenepoel. "Ce sont les jambes qui ont parlé. J’ai fait le maximum. Dommage pour notre pays, ça fait 5 ans d’affilée qu’on est sur le podium et qu’on est proche de cette médaille d’or. L’année prochaine, on essayera encore", a-t-il ajouté.

De bonnes jambes pour la course en ligne dimanche prochain

Championnats du Monde cyclisme : Le contre-la-montre de Remco Evenepoel qui lui permet de décrocher le bronze

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le focus est désormais placé sur la course en ligne de dimanche prochain où le coureur de Schepdaal aura sans doute son mot à dire.

"Les jambes sont encore là mais c’était difficile de récupérer à 100% de ma Vuelta avec le jetlag, le voyage, etc. Je ne veux pas utiliser ça comme une excuse pour aujourd’hui. Si je peux avoir ces jambes dimanche prochain ce serait bien. J’ai juste eu un moment difficile au début du 2e tour. J’ai bien terminé donc ça veut dire qu’il y a de la force et du fond. Je pense que pour une course longue comme dimanche prochain, c’est une bonne chose. Il faut juste garder la concentration, bien récupérer, faire des petites sorties et puis on verra ce qu’il se passera", a conclu Evenepoel.

Ce dimanche Remco a conquis la 3e médaille de sa carrière dans la catégorie élite aux Mondiaux de cyclisme. En 2019, il avait décroché la médaille d’argent du chrono derrière Rohan Dennis. Il avait terminé également troisième l’an dernier derrière Filippo Ganna et Wout van Aert.

 

Remco Evenepoel avec la médaille de bronze autour du cou.
Remco Evenepoel avec la médaille de bronze autour du cou. © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous