Icône représentant un article video.

Vuelta - Cyclisme

Evenepoel perd beaucoup de temps mais reste en rouge, Carapaz de nouveau vainqueur

03 sept. 2022 à 05:00 - mise à jour 03 sept. 2022 à 15:22Temps de lecture3 min
Par Raphaël Deby

Et de deux pour Richard Carapaz ! Après sa victoire jeudi, l’Équatorien a remporté une nouvelle victoire au sommet en remportant la quatorzième étape de la Vuelta. Dans la dernière ascension, Remco Evenepoel a perdu une cinquantaine de secondes sur Primoz Roglic qui se rapproche au classement général.

Le peloton retrouvait la montagne ce samedi pour une étape de 160 kilomètres entre Montoro et la Sierra de La Pandera avec une arrivée au sommet qui promettait du spectacle.

Dès le début de l’étape, de nombreux coureurs tentent leur chance sans succès. C’est notamment le cas de Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan Team), Jay Vine (Alpecin-Deceuninck), Jan Bakelants (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) ou encore Thomas De Gendt (Lotto Soudal).

Il faut attendre plus d’une heure et demie de course pour voir l’échappée du jour se former avec Marco Brenner (Team DSM), Raul Garcia Pierna (Kern Pharma), Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan Team), Clément Champoussin (AG2R Citroën), Luis Leon Sanchez (Bahrain Victorious), Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), Filippo Conca (Lotto Soudal), Kenny Elissonde et Mads Pedersen (Trek-Segafredo).

Dans le peloton, l’équipe Quick-Step Alpha Vinyl du maillot rouge Remco Evenepoel emmène calmement et laisse l’écart passer au-dessus de quatre minutes.

Présent à l’avant, Pedersen en profite pour augmenter encore un peu plus son avance au classement par points en passant en tête au sprint intermédiaire. Dans l’avant-dernière ascension, l’échappée explose. Certains coureurs sont rapidement lâchés mais une partie d’entre eux parvient à revenir. L’entente n’est pas du tout bonne. Sanchez finit par placer une attaque importante sans que cela ne réagisse derrière. Tous les autres membres de l’échappée semblent compter sur Carapaz pour faire le travail.

Dans le peloton, Esteban Chaves (EF Education-EasyPost) est le premier à sortir alors que Roberto Gesink (Jumbo-Visma) passe en tête du groupe pour imprimer un tempo plus élevé, ne semblant pas satisfait par celui de l’équipe Quick-Step Alpha Vinyl.

Dans le replat avant l’ascension finale, Carapaz fausse ses compagnons d’échappée et revient sur Sanchez qui refuse de le relayer alors qu’ils se lancent dans la dernière ascension : la Sierre de La Pandera (8,6 km à 7,5%). Champoussin et Conca profitent de la situation pour rejoindre le duo de tête.

À quatre kilomètres du sommet, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) effectue un démarrage et réussit à prendre un peu d’avance. Evenepoel ne reçoit pas d’aide et doit faire le travail pour ne pas laisser le Slovène. Seulement quelques minutes plus tard, le maillot rouge explose complètement et doit laisser filer les autres favoris.

Enric Mas (Movistar) et Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team) reviennent sur le triple tenant du titre qui tente de rentrer sur Carapaz, tout seul devant. L’Équatorien résiste et remporte sa deuxième victoire d’étape sur cette Vuelta. 

Au sein du groupe des favoris, Lopez termine juste devant Roglic alors que Mas ne finit qu’à la sixième place. Evenepoel concède au final 48 secondes sur Roglic qui a récupéré 4 secondes de bonification au passage, ce qui lui permet de revenir à 1'49" au classement général.

Pour la première fois, Evenepoel perd donc du temps sur la plupart de ses concurrents. S’il va falloir digérer cette déconvenue, le grimpeur peut tout de même se satisfaire de ne pas avoir totalement explosé dans les derniers kilomètres après avoir perdu rapidement une quarantaine de secondes.

Ce dimanche, le peloton aura rendez-vous avec une nouvelle étape de montagne qui pourrait relancer complètement la Vuelta, avec une arrivée à 2508 mètres d’altitude.

Revivez l'étape en direct commenté

Loading...
Richard Carapaz était le plus fort ce samedi.
Richard Carapaz était le plus fort ce samedi. © AFP

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous