RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Explosion de gaz mortelle à Ciney : la conductrice de la voiture, à l’origine du sinistre, était en état d’ébriété

14 févr. 2022 à 14:27 - mise à jour 14 févr. 2022 à 16:19Temps de lecture1 min
Par Benjamin Brone

La conductrice de la voiture, à l’origine de l’explosion de gaz, à Ciney, dans la nuit de dimanche à lundi, était en état d’ébriété. Cette femme de 58 ans a été privée de liberté. Avant de terminer sa course sur la borne de gaz, posée en façade, son véhicule a percuté un poteau et une autre véhicule, stationné juste en face des habitations sinistrées. L’habitante d'une des maisons incendiées, née en 1961, est décédée.

Taux d’alcool : 0,80 g/l

Le parquet de Namur, en charge de l’enquête, a désigné un expert en roulage et expert en incendie, afin de déterminer la chronologie précise des faits. Ce qui est confirmé, en revanche, c’est que la conductrice roulait en état d’ébriété.

La vitesse du véhicule a, sans doute, elle aussi joué un rôle. Avant de provoquer le sinistre dramatique que l’on connaît, la voiture a percuté un poteau avant de ricocher sur un autre véhicule, stationné juste en face des maisons calcinées.

Sécuriser la rue Saint-Hubert

L’accident qui s’est produit dans la nuit s’est produit dans la rue Saint-Hubert, l’un des axes de pénétration de la ville. Le bourgmestre a donc décidé d’intervenir : "il y a deux maisons qui sont fortement endommagées. Elles devront être détruites. Il fallait intervenir rapidement", explique Frédéric Deville. "Les façades menacent de tomber. On est le long d’un axe routier très fréquenté et à proximité d’une école. J’ai donc pris un arrêté de démolition."

Les pelles mécaniques devraient commencer leur travail dès la fin de cet après-midi. Il s’agit en priorité de sécuriser les trottoirs en détruisant les façades. Les gravats devraient rester sur place pour le moment. La ville espère pouvoir rétablir la circulation d’ici ce soir.

Articles recommandés pour vous