RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Accueil

Exposition à la croisée des mondes aux Beaux-Arts de Tournai

C’est une visite originale aux thématiques multiples que promettent les Beaux-Arts de Tournai en ce moment. En silence ou guidés au son de la voix de l’artiste Raffaella Crispino grâce à ses audioguides, les visiteurs auront l’occasion d’explorer l’espace-temps, à la lumière du voyage et de la botanique.

L’exposition Open Field est réalisée en collaboration avec Europalia, avec pour thème "les chemins de fers". A partir du tableau monumental de Louis Gallait, L’Abdication de Charles Quint, qui entre 1841 et 1845 a voyagé en Europe dans les trains, l’artiste a entamé une réflexion sur l’histoire de ce royaume, l’un des premiers empires globalisés. Elle s’est interrogée sur ces flux qui participaient à la création d’un nouveau monde.

Quand on pénètre dans la salle principale, bijou d’architecture de Victor Horta, la lumière qui transperce le plafond de verre semble dominer l’espace. Ici, l’artiste a installé un bloc en terre cuite dans lequel on peut se faufiler. Comme la disposition du lieu lui évoquait une grande serre, cette installation accueille des graines, dont l’histoire est fascinante. Inspirée par une île de l’océan Atlantique, reboisée artificiellement par les Britanniques au XIXe, l’artiste a réuni les graines et les plantes importées dans cet écosystème, au musée.

Un travail qui l’a amené à collaborer avec des scientifiques des jardins botaniques de Meise et de Kew (en Angleterre). L’exposition regorge d’anecdotes historiques. Dans une salle annexe, des empreintes de plantes invasives sont étalées sur de grands drapés. Parmi les espèces représentées, celle d’une petite fleur jaune qui arriva d’Afrique du Sud par train, entre les mailles d’une laine transportée pour être lavée dans la Vesdre. A terme, elle bourgeonna dans toute l’Europe.

Si les travaux de Raffaella Crispino sont multidisciplinaires, ce sont les idées qui les lient, la plasticienne se joue des ponts entre les médiums, les territoires et les temporalités.


Informations pratiques

Jusqu’au 18 septembre

Musée des Beaux-Arts
Rue de l’Enclos Saint-Martin 3 – 7500 Tournai

Articles recommandés pour vous