Moteurs Formule 1

F1 Arabie saoudite – "La sécurité est assurée, courons !" : le GP aura bien lieu malgré les attaques

Le circuit de Jeddah, en Arabie saoudite.

© AFP or licensors

"La sécurité est assurée, courons !": le Grand Prix d’Arabie saoudite de F1 continue "comme prévu" malgré les attaques commises vendredi dans le pays, notamment sur une installation pétrolière proche du circuit de Jeddah, revendiquées par les rebelles yéménites Houthis.

"Les autorités ont confirmé que l’événement pouvait continuer comme prévu", a précisé le promoteur du championnat, Formula 1, quelques minutes après les essais libres 2, dominés par le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari).

Puis le PDG de la F1 Stefano Domenicali, le président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) Mohammed Ben Sulayem et les autorités locales ont reçu les pilotes et les patrons d’écuries pour tenter de les rassurer.

"Nous avons reçu l’assurance totale que, pour le pays, la sécurité est prioritaire", a expliqué Domenicali aux médias après cette réunion. "Ils (les responsables saoudiens, ndlr) sont sur le circuit avec leurs familles et ils ont mis en place tous les systèmes nécessaires pour protéger cette zone, la ville et les endroits où nous allons. Nous sommes donc confiants […] C’est pourquoi nous allons poursuivre l’événement".

"Que visent-ils (les Houthis, ndlr) ? Les infrastructures économiques, pas les civils et pas le circuit. Nous avons vérifié les faits et nous avons l’assurance à haut niveau que cet endroit est sécurisé. La sécurité est assurée, courons !", a ajouté Ben Sulayem.

Et Domenicali de démentir avec ce qui semble une pirouette la rumeur selon laquelle certains pilotes ne souhaiteraient pas poursuivre : "Ils seront sur la piste, vous verrez".

La décision de continuer était unanime "entre les Team Principals", a développé le patron de Mercedes Toto Wolff. Les pilotes, réunis en discussion jusque tard dans la nuit de vendredi à samedi, sont quant à eux libres de faire leur choix : "Nous sommes en démocratie", a souligné Wolff.

Les pilotes se sont finalement séparés au bout de quatre heures, sans faire d’annonce officielle.

"Prêt et totalement concentré pour la qualif de demain", a tweeté le pilote mexicain de Red Bull Sergio Perez après la réunion, semblant confirmer la décision de courir dimanche.

Loading...

La F1 et la FIA reconfirment le maintien du GP... malgré les réticences des pilotes

Venues à bout des doutes des pilotes, les instances dirigeantes de la Formule 1 ont reconfirmé le maintien du Grand Prix ce samedi.

"Après des discussions avec toutes les équipes et les pilotes, le Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 se poursuivra comme prévu", précisent le promoteur Formula 1 et la Fédération internationale de l'automobile (FIA) dans un communiqué.

Les pilotes, restés silencieux après cette réunion, ont fait part samedi matin de leur "résolution de participer aux essais et aux qualifications aujourd'hui et à la course demain."

"De longues discussions se sont tenues entre les parties prenantes, les autorités gouvernementales saoudiennes et les agences responsables de la sécurité qui ont donné des assurances complètes et détaillées sur la sécurité de l'événement", ajoutent Formula 1 et la FIA.

"C'est peut-être dur à comprendre si vous n'avez jamais piloté une F1 sur le circuit rapide et difficile de Jeddah, mais voir la fumée causée par l'incident rendait difficile de demeurer un pilote de course pleinement concentré et d'effacer les inquiétudes humaines naturelles", déclarent les pilotes dans leur réaction publiée via leur syndicat, la GPDA.

"Une grande variété d'opinions ont été partagées et débattues et, après avoir entendu les responsables de la F1 mais aussi le gouvernement saoudien nous expliquer comment les mesures de sécurité ont été élevées au maximum, le résultat a été la résolution de participer aux essais et aux qualifications aujourd'hui et à la course demain", ajoutent-ils.

"Nous espérons donc qu'on se souvienne du GP d'Arabie saoudite 2022 comme d'une belle course plutôt que de l'incident qui s'est produit hier", concluent les pilotes.

Loading...

F1 Basics : Comment Leclerc a maîtrisé Verstappen à Bahreïn

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous