RTBFPasser au contenu
Rechercher

Basket

F1 Azerbaïdjan – Charles Leclerc tourne définitivement la page monégasque : "La manière dont j’ai réagi a été appréciée par l’équipe"

Charles Leclerc tourne définitivement la page monégasque : "La manière dont j'ai réagi a été appréciée par l'équipe"

F1 Azerbaïdjan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 juin 2022 à 13:00 - mise à jour 10 juin 2022 à 14:10Temps de lecture1 min
Par Mariano Spitzer avec Gaëtan Vigneron

La F1 pose ses valises en Azerbaïdjan ce week-end pour le huitième Grand Prix de la saison. Une course capitale pour Ferrari, qui veut stopper l’hémorragie après quatre succès consécutifs de Red Bull.

Un rendez-vous également important pour Charles Leclerc, qui veut définitivement tourner la page du fiasco connu à Monaco. "On a analysé nos erreurs et on a changé la stratégie dans les prochaines courses pour ne plus connaitre ce genre de moments".

Si les grands pilotes se démarquent principalement sur la piste, ils doivent également se montrer en véritables leaders en dehors. Et ça, le jeune pilote de 24 ans l’a compris. "La manière dont j’ai réagi après la course a été appréciée dans l’équipe. Ils ont eu peur que je sois très triste mais ils m’ont vu deux jours après et j’allais beaucoup mieux. Il n’y a aucun problème sur la motivation du team. Il faut juste un week-end où tout fonctionne comme il faut et le résultat sera au rendez-vous".

Dépassé par Max Verstappen au championnat et plus victorieux depuis le GP d’Australie en avril dernier, le coéquipier de Carlos Sainz craint-il une domination de l’écurie autrichienne ? "On a la vitesse. Même si on a fait la pole à Miami, on n’avait pas le potentiel pour gagner. Mais sur les deux dernières courses à Barcelone et Monaco, on l’avait. Je suis plus encouragé par les deux derniers Grands Prix que par Miami. Le potentiel est là, c’est le plus important. Certes on a fait une erreur à Monaco mais plusieurs fois, quand on fait une bonne stratégie, cela ne se voit pas. On va grandir, je ne pense pas que Red Bull soit bien meilleur que nous mais ils l’ont été à la dernière course".

La Scuderia aura à cœur de laisser derrière elle les mauvais souvenirs connus dans les rues de Monte Carlo pour rebondir dans le difficile et imprévisible circuit urbain de Bakou. Premier objectif ? La pole dès demain à partir de 16h. Une séance de qualifications à suivre, comme d'habitude, sur les médias de la RTBF.

Charles Leclerc est gonflé à bloc après l’échec connu à Monaco.
Charles Leclerc est gonflé à bloc après l’échec connu à Monaco. AFP or licensors

Articles recommandés pour vous