RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs Formule 1

F1 Azerbaïdjan – le débriefing de Gaëtan Vigneron : "Red Bull devra-t-il gérer une rivalité interne entre Pérez et Verstappen ?"

Le débriefing de Gaëtan Vigneron : "Red Bull devra-t-il gérer une rivalité interne entre Pérez et Verstappen ?"

F1 Azerbaïdjan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 juin 2022 à 17:48Temps de lecture1 min
Par Mariano Spitzer avec Gaëtan Vigneron

Le circuit de Bakou accueille la huitième manche du championnat du monde de Formule 1 en Azerbaïdjan ce week-end. Après les deux premières séances d’essais libres du vendredi, l’heure est au premier bilan.

Cependant, pour notre spécialiste F1 Gaëtan Vigneron, il est difficile de tirer des conclusions définitives. "Red Bull était devant lors des premiers essais libres grâce à son homme en forme, Sergio Pérez, devant Max Verstappen et les Ferrari. Derrière, Fernando Alonso (Alpine) s’est montré le meilleur du reste".

Les rôles se sont ensuite inversés lors de la deuxième séance d’essais libres. "Charles Leclerc reprend le dessus, redonnant espoir aux Rouges avec une petite inquiétude au niveau du moteur sur la fin. Red Bull est derrière avec Pérez devant Verstappen. Est-ce annonciateur d’une nouvelle rivalité interne à gérer avec deux pilotes qui luttent désormais pour le titre ? Alonso, très rapide en vitesse de pointe, est une nouvelle fois le meilleur des autres".

Un élément technique de l’écurie autrichienne fait également couler beaucoup d’encre à Bakou. "L’aileron arrière de la Red Bull interpelle la concurrence. L’élément supérieur du DRS, quand il est ouvert, oscille beaucoup trop. C’est réglementé mais il faudra le tenir à l’oeil".

Côté Mercedes, on peine toujours à réduire l’écart avec les principaux rivaux. "Il y avait beaucoup de bouncing. Est-ce le retour du marsouinage ou est-ce simplement dû à la spécificité de ce circuit avec de très longues lignes droites ?"

Cette huitième manche de la saison promet du spectacle dans un circuit urbain très spécial. "Il y aura très peu de droit à l’erreur mais la séance de qualifications ne décidera pas tout", conclut Gaêtan Vigneron.

Rendez-vous dès samedi à 15h55 pour suivre les qualifications en direct sur Tipik.

Red Bull devra-t-il gérer une rivalité interne entre Pérez et Verstappen ?
Red Bull devra-t-il gérer une rivalité interne entre Pérez et Verstappen ? AFP or licensors

Articles recommandés pour vous