Moteurs Formule 1

F1 Azerbaïdjan - zéro pointé pour Ferrari après les abandons de Leclerc et Sainz : "Les mots sont difficiles à trouver"

12 juin 2022 à 09:57 - mise à jour 12 juin 2022 à 13:41Temps de lecture1 min
Par Mariano Spitzer

En pole pour la quatrième fois consécutive, Charles Leclerc visait sa première victoire depuis le mois d’avril. Mais le Monégasque devra encore un peu patienter.

Alors en tête du Grand Prix d’Azerbaïdjan, le pilote Ferrari voit de la fumée sortir de l’arrière de sa voiture. Dépité, Leclerc parvient tout de même à ramener son bolide dans les stands évitant la sortie de la Safety Car.

Un dimanche catastrophique pour la Scuderia qui avait vu son autre pilote, Carlos Sainz, devoir abandonner après un autre souci technique après dix petits tours. Plus loin, Kevin Magnussen (Haas) est également victime du manque de fiabilité du moteur Ferrari et voit sa course interrompue au 33e tour.

Tout profit pour Red Bull qui prend ses distances au championnat du monde après son doublé dans les rues de Bakou.

 

Charles Leclerc, dépité : "Les mots sont difficiles à trouver"

Le coup était difficile à encaisser pour Leclerc à l’issue de l’abandon. "Les mots sont difficiles à trouver. Cela fait trois week-ends d’affilée, ça fait mal. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, j’ai perdu la puissance. Je n’ai encore parlé à personne, je suis juste allé voir les mécaniciens. Il faudra gagner la prochaine course".

Mais il en faudra plus pour enterrer le Monégasque, toujours focus dans la course au titre. "La mentalité ne changera pas. A partir de demain, j’essaierai d’effacer ça même si ça fait mal".

Même son de cloche du côté de son coéquipier espagnol. "C’était une journée difficile. J’ai eu un problème hydraulique et Charles a eu un problème moteur. Cela fait partie de ce sport, c’est dommage car on perd des points mais on doit rester calme et soudé. La saison est encore longue. Personnellement, c’était une mauvaise journée avec une nouvelle course qui se termine plus tôt que prévu. C’est comme ça, on doit rester positif en se disant que la chance va tourner".

Les Rouges devront vite se remobiliser avant le Grand Prix du Canada, prévu dès dimanche prochain.

GP Azerbaïdjan 2022 : Victoire de Max Verstappen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Leclerc contraint à l’abandon après un souci moteur
Leclerc contraint à l’abandon après un souci moteur © Capture d’écran

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous