RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Basics – « Le restart » d’Espagne : « La renaissance de Ferrari et Leclerc, juste une illusion ? »

F1 Basics – « Le restart » d’Espagne : « La renaissance de Ferrari et Leclerc, juste une illusion ?»

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comme après chaque grand-prix, cette année, l’équipe F1 RTBF décrypte pour vous ce qu’il s’y est passé au travers de la capsule "F1 Basics" disponible sur notre chaîne YouTube ainsi que sur Auvio. Après ce sixième rendez-vous de la saison, place à votre "Restart" du lundi.

Max Verstappen et Red Bull ont pris les commandes des classements pilotes et constructeurs dans ce championnat 2022. Le champion du monde s’est imposé au GP d’Espagne pour engranger sa quatrième victoire de la saison, la troisième consécutive. Le Néerlandais est passé de 46 points de retard sur Charles Leclerc à 6 points d’avance sur le Monégasque en trois courses seulement. Mais même si les chiffres sont là, ils ne reflètent pas vraiment ce que l’on a pu voir sur la piste de Barcelone à savoir une Ferrari qui a bien évolué et qui semble avoir réglé son plus gros problème : la dégradation des pneus.

Sans son abandon, Leclerc aurait sans doute remporté facilement cette course, mais il a dû abdiquer. Voilà le premier couac mécanique pour la Scuderia. Red Bull de son côté en a déjà connu beaucoup cette saison et n’a pas non plus été épargnée à Barcelone puisque Verstappen a fameusement été handicapé par un DRS capricieux. Il semble donc que ce championnat 2022 sera d’abord une course à la fiabilité.

Dans le reste de ce F1 basics, la frustration d’un Sergio Perez, plus numéro deux jamais, et le retour dans la danse de Mercedes qui peut enfin commencer sa saison pour tenter de nous offrir une bagarre à trois équipes.

 

Retrouvez les précédents numéros de F1 Basics ici.

Sur le même sujet

F1 Basics : DRS trop important, pit stops brouillons, le règlement 2022 n’a pas tout amélioré

Moteurs Formule 1

F1 : Pierre Gasly et Red Bull, la structure qui coupe les ailes

Moteurs Formule 1

Articles recommandés pour vous