Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Basics - Le "Restart" du Japon : pourquoi la Formule 1 ne roule-t-elle plus sous la pluie ?

F1 Basics : Pourquoi la Formule 1 ne roule plus sous la pluie ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Max Verstappen a donc remporté au Japon son deuxième titre de champion du monde de Formule 1 grâce à sa victoire sur la piste de Suzuka. Une attribution de la couronne dans la confusion la plus totale, puisque pendant un long moment personne ne savait que le Néerlandais était sacré… même pas lui. Pilotes, équipes et médias pensaient (logiquement) que l’on se trouvait dans un scénario où la FIA n’attribuerait qu’une partie des points. En effet, les pilotes avaient parcouru moins de 75% de la distance totale du GP. Mais c’était sans compter sur une formulation du règlement qui avait échappé à tout le monde. On vous détaille cela dans ce nouveau numéro de F1 Basics.

Autre analyse de ce GP du Japon : pourquoi la F1 ne parvient-elle plus à rouler dans des conditions climatiques délicates ? Les pilotes ne sont pas devenus moins courageux ou moins talentueux et il n’est pas toujours question de frilosité de la part de la direction de course. Simplement, les caractéristiques techniques des F1 modernes rendent la situation bien plus périlleuse qu’auparavant. Explication dans ce "Restart " du GP du Japon.


 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous