Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Hongrie – Le paddock réagit au départ de Vettel : "Une des figures les plus inspirantes de ce sport"

Le paddock réagit au départ de Vettel.

© AFP

30 juil. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Mariano Spitzer avec Gaëtan Vigneron

C’est désormais officiel, Sebastian Vettel quittera le monde de la F1 à l’issue de la saison. Quadruple champion du monde et voix importante du paddock, l’Allemand laissera un grand vide derrière lui. Notre envoyé spécial en Hongrie, Gaëtan Vigneron, en a profité pour tendre le micro aux pilotes. Et une chose est sûre : l’Allemand ne laisse personne indifférent.

"C’est un grand nom de la F1, le genre de pilotes que tous les jeunes regardent. C’est un honneur de partager avec lui la dernière année de sa carrière", avoue le pilote Alfa Romeo, Guanyu Zhou.

Des propos rejoints par un autre jeune, Lando Norris (McLaren). "C’est triste qu’il quitte la F1. Je me rappelle quand je le regardais à la télévision étant petit, j’ai même une photo avec lui quand j’avais 12 ou 13 ans. Ca a été un plaisir de rouler contre lui ces dernières années. C’est une chance et une opportunité pour quelqu’un comme moi de pouvoir défier un quadruple champion du monde. C’est aussi une personne très respectée dans le paddock. Je le connais depuis longtemps, c’est vraiment un chouette gars".

 

"Il a fait grandir la F1"

Protégé de Michael Schumacher à ses débuts, Vettel a, à son tour, pris sous son aile le fils du septuple champion du monde. Une relation qui s’est transformée en amitié et qui n’a pas de prix aux yeux du pilote Haas. "Je suis triste évidemment. Il a une place importante dans le sport et dans ma vie, ça va être vide sans lui. C’est un immense honneur de le compter parmi mes amis et d’avoir passé autant de temps avec lui. Il a eu une longue et fructueuse carrière. Il a fait grandir la F1 et il va tous nous manquer".

S’il n’est pas aussi proche que Schumacher, Pierre Gasly a également tenu à encenser le pilote Aston Martin. "C’est une légende de notre sport, il est quatre fois champion du monde. J’ai énormément de respect pour le pilote mais aussi pour la personne. Il est gentil et généreux. J’apprécie qu’il exprime ses idées aussi ouvertement, même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’il dit. Mais au moins, c’est quelqu’un de très honnête et droit".

Le pilote AlphaTauri raconte même une petite anecdote pour souligner la classe humaine du champion allemand. "Quand j’ai gagné mon titre en 2016 en GP2, je n’ai pas tout de suite été promu par Red Bull en F1 et j’étais dans une période assez confuse. Donc je l’ai appelé pour lui demander des conseils. Je m’attendais à un coup de fil de cinq minutes et ça a duré une heure et demie. C’est une personne très vraie".

"Il a des enfants et d’autres préoccupations"

S’il est quadruple champion du monde, ses belles batailles avec Fernando Alonso et Lewis Hamilton auront contribué à forger la légende de l’Allemand. "Je suis triste qu’il parte, c’est la fin d’une ère. C’est l’une des figures les plus inspirantes que le sport ait eue. C’est un ami et il va me manquer tant sur le circuit qu’en dehors", avoue le pilote Mercedes.

Des propos rejoints par l’Espagnol. "C’est triste, il va nous manquer. C’est une légende de notre sport et une grande personne avec beaucoup de valeurs. On a eu de belles batailles ensemble, je lui souhaite tout le meilleur".

Plus âgés que l’ancien pilote Red Bull mais encore motivés, les deux vétérans trouvent une explication à cette retraite. "Il a des enfants et d’autres préoccupations. De mon côté, c’est toujours un plaisir d’être ici", confie le pilote Alpine. Même discours du côté du septuple champion du monde. "Je continue à profiter de ce métier et je me sens encore jeune. C’est également différent car Seb a des enfants donc je peux imaginer que cela ait joué un rôle dans sa décision".

Vettel entame donc sa tournée d’adieu et tentera de régaler ses fans hongrois pour la dernière fois. Premier objectif ? Briller lors des qualifications à suivre dès 16h sur les médias de la RTBF.

Articles recommandés pour vous