RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Miami – Charles Leclerc réclame des 'upgrade' : "Avec l’usure des pneus, on n’est pas aussi bon que Redbull"

08 mai 2022 à 23:00Temps de lecture10 min
Par Giovanni Zidda

Pour le deuxième Grand Prix consécutif, Charles Leclerc s’est fait damer le pion par Max Verstappen. Pourtant les Ferrari partaient avec un avantage sur Redbull ce week-end au GP de Miami grâce à de belles qualifs qui leur avaient garanti une première ligne 100% rouge. Mais cela n’a pas suffi à contraster Max Verstappen.

Comme le soulignait déjà le Néerlandais après la course, la victoire s’est jouée sur l’usure des pneus. Charles Leclerc a bien insisté sur ce point à notre micro après la course. "On a du mal avec les pneus medium. Cela fait déjà deux courses que la RedBull est plus constante que nous avec ces gommes, surtout dans les virages lents. J’en ai parlé avec Carlos (Sainz). C’est le cas sur les deux voitures et il faut qu’on regarde à cela pour les prochains GP. "

Un souci qui n’est pas le seul à régler, estime le pilote monégasque. "En général, il faut qu’on amène des 'upgrade' à cette voiture pour faire un "step' de performance en course. En qualification, on est bien quand les pneus sont neufs mais avec l’usure des pneus on n’est pas aussi bon que Redbull."

Leclerc a ensuite fait comprendre qu’il n’avait pas de regrets après cette course. "Max était plus rapide comme c’était le cas à Imola. Mais encore une fois, il faudra amener des améliorations rapidement", a répété Leclerc, heureux de l’engouement aux USA. "C’est cool pour la F1."

Carlos Sainz : "Nos simulations prédisaient ce dépassement de Verstappen"

Parti de la deuxième place sur la grille, Carlos Sainz a terminé le GP de Miami en 3e position, résistant aux tentatives de Sergio Perez en fin de course. En tout début de GP, il avait dû céder sa place à Max Verstappen. Un dépassement quasiment inévitable pour l'Espagnol. 

"Je partais du côté de la piste le plus sale. Nos simulations prédisaient que j'aurais perdu cette place au profit de Verstappen. Je suis presque arrivé à la conserver pourtant. Mais c'était normal de céder cette place vu comment la piste était sale du côté droit", a tranché l'Espagnol de Ferrari.

"Il faut qu'on suive bien ce que Redbull fait car ils reviennent fort", a-t-il également ajouté.

GP Miami 2022 : Victoire Max Verstappen

GP Miami 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Charles Leclerc s’écrase dans les rails à Monaco avec la mythique Ferrari de Niki Lauda

Sport - Insolites

Articles recommandés pour vous