Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Miami : Norris perd un pneu après un choc avec Gasly, les deux pilotes s'expliquent

08 mai 2022 à 20:55 - mise à jour 09 mai 2022 à 05:56Temps de lecture5 min
Par Giovanni Zidda

On le savait, le risque de voir la safety car entrer en piste était haut ce dimanche sur ce sinueux et étroit circuit de Miami qui accueillait pour la première fois la formule 1. Et la voiture de sécurité a bien fini par monter sur la piste au bout de 41 tours. La faute à un accrochage entre l’Alpha Tauri de Pierre Gasly et la McLaren de Lando Norris.

Le Français a manqué un virage et est entré en collision avec le Britannique quelques hectomètres plus loin. Un choc dont la McLaren de Norris a subi les principaux dégâts. Celle-ci a en effet perdu son pneu arrière droit et a tourné en toupille sur la ligne droite provoquant l’intervention inévitable de la safety car. Après que la piste a été dégagée, le GP de Miami a fini par repartir pour les 10 derniers tours. Sans Norris et Gasly.

Gasly après son abandon : "On faisait une bonne course jusqu'au moment où Alonso nous casse la voiture"

"C'est très simple. Lando m'a touché et a cassé la voiture. Après ça, c'était inconduisible. On a essayé de faire une autre tour mais j'ai dû abandonner", a expliqué Pierre Gasly après la course. "Je tourne à droite pour l'éviter, il resserre et on se touche."

Le pilote français d'AlphaTauri n'a pas l'air d'en vouloir à son adversaire mais regrette plutôt un autre contact avec Fernando Alonso, quelques tours auparavant.

"Ce qui est dommage, c'est qu'on faisait une bonne course jusqu'au moment où Fernando (Alonso) nous casse la voiture. Cela nous a ruiné la course. On se battait pour la 7e position. Ce n'est pas la manière dont on voulait finir ce GP qui avait bien commencé."

Norris après l'accrochage avec Gasly : "Je n'ai pas l'impression qu'il m'ait vu"

"Si Pierre allait abandonner, il aurait peut-être pu se décaler un peu plus vers la droite", a de son côté remarqué Lando Norris. "Il regardait dans son rétro sur la droite et je viens sur sa gauche. Je ne sais pas s'il m'a vu arriver, on ne dirait pas en tout cas."

"Je lui ai laissé de l'espace mais la piste partait sur la droite et il a continué sur sa ligne. Je ne veux pas lui reprocher quoi que ce soit... il avait peut-être un souci avec sa voiture", a raconté le Britannique à notre micro après la course.

"C'est dommage, j'aurais pu marquer quelques points. C'est dur, le week-end n'a pas été facile mais bon il y a aussi du positif et j'espère qu'on pourra l'emmener avec nous au prochain GP", a positiver le pilote McLaren.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous