Transmission

Fabrizio Cassol et Akram Ben Romdhane, une explosion d’humanité, de traditions, d’art et de dialogues.

© Tous droits réservés

18 oct. 2022 à 11:37Temps de lecture2 min
Par Brigitte Mahaux et Paula Floch

Transmission est sous le signe de la découverte cette semaine, avec deux musiciens, l’un oudiste et violoniste, l’autre saxophonistes jazz et tous les deux compositeurs. Musiciens d’une curiosité étourdissante, mêlant excellence et humanisme, créant une musique pétrie d’influences et de traditions, transcendant les époques et les styles vers un genre universel, voire cosmique : Fabrizio Cassol rencontre Akram Ben Romdhane.

Fabrizio Cassol dit " oui " là l’invitation d’Akram Ben Romdhane car la connexion est évidente : il l’avait repéré bien avant le début de leur projet commun, une collaboration sur le prochain album d’Aleph quintet.

Saxophoniste de Jazz, Fabrizio Cassol étudie au conservatoire de Liège son instrument, mais aussi l’improvisation, la musique de chambre et la composition. Une curiosité musicale mais aussi ethnique et humaine guide sa carrière : il part à la rencontre de la tribu pygmée Aka, qui débouchera sur le groupe Aka Moon Trio. Il compose également pour la danse et le théâtre Depuis septembre 2001, il utilise l'aulochrome, un double saxophone soprano, un instrument créé par François Louis.

Akram Ben Romdhane aussi est nourri d’ailleurs. La danse, les percussions, la voix, se rassemblent dans ses souvenirs d’enfance en Tunisie. Le oud, ça a été son canalisateur d’énergie, son confident, et on écoute Le parfum de Gitane, de Anouar Brahem… dont la musique l’a accompagné très jeune…  Akram se passionne aussi pour le violon oriental à Tunis. Aux Rencontres d’Aix, il prend conscience de la difficulté et la discipline qu’exige le violon occidental, et il obtient une bourse pour venir étudier en Europe, en France et en Belgique, où il sera, notamment, élève de Dominique Bogaerts. Depuis, en Belgique, Akram participe à de nombreux ensembles : Nemesis, Saouta, Aleph et Tempus, dans lequel chante Sarah Thery, mezzo-soprano et chroniqueuse à Musiq3.

C’est à Aix aussi qu’il a découvert l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, Médinea, dont Fabrizio Cassol est l’initiateur.  Akram admire la façon dont Fabrizio mène son projet : il a une idée précise d’où il veut mener l’ensemble, une magnifique organisation et une capacité d’écouter toutes les lignes d’instruments les plus improbables. 

Frabrizio Cassol nous parle de cet orchestre des jeunes de la Méditerranée, qu’il a fondé :  un espace démocratique voué aux rencontres à travers un processus de composition collective qui passe par l’oralité. " Tout est reconsidéré dans le collectif, un espace essentiel aujourd’hui. "

La transmission devient une explosion d’humanité, de traditions, d’art et de dialogues.

Ce 18 octobre à 20h30, au Festival des Libertés, retrouvez Aka Moon Trio en concert, qui fête cette année, et avec ses amis musiciens, ses 30 ans.

Le premier Album de Saouta sortira le 28 octobre chez Homerecords et celui d’Aleph Quintet sortira en janvier 2023, sous le label Igloo Records, et avec la participation de Fabrizio Cassol.

Transmission

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous