Réseaux sociaux

Facebook, Instagram et WhatsApp pourraient proposer des options payantes

© Photo by Dima Solomin on Unsplash

01 sept. 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Le groupe Meta a mis sur pied un nouveau groupe baptisé "nouvelles experiences de monétisation". L’idée étant de réfléchir à des options payantes pour chaque plateformes. 

Pour l’instant, certaines options payantes existent déjà sur Facebook et Instagram, mais celles-ci sont surtout destinées aux créateurs de contenu, qui peuvent proposer des abonnements payants à leurs followers (ce qui inclus des avantages tels que des chat privés, ou des liens directs avec le créateur). 

Mais la division "nouvelles experiences de monétisation" (New Monetization Experiences) devrait élargir ces options, en prenant exemple sur ce qui se fait notamment sur Telegram, TikTok, Twitter et Snapchat. "Je pense que nous voyons des opportunités de créer de nouveaux types de produits, de fonctionnalités et d'expériences pour lesquels les gens seraient prêts à payer et seraient excités de payer", a déclaré John Hegeman, vice-président de la monétisation chez Meta, au site The Verge. Il a cependant refusé de donner plus de détails sur les fonctionnalités payantes actuellement envisagées.

Pour Meta, ces nouvelles sources de revenus pourraient combler les pertes liées à la publicité, une partie du business qui bat de l’aile, notamment depuis les changements mis en place en matière de tracking par Apple sur iOS. "Sur un horizon de cinq ans, je pense que ce businness peut vraiment changer les choses et faire une différence assez importante", a expliqué John Hegeman.

Sur le même sujet

Mark Zuckerberg tacle Apple dans une nouvelle campagne publicitaire : "WhatsApp est bien plus sécurisé que iMessage"

High tech

Horizon Worlds, le métavers selon Facebook, peine à convaincre les utilisateurs

Réseaux sociaux

Articles recommandés pour vous