RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

Facebook veut que Messenger puisse être choisi comme messagerie par défaut sur iOS

29 sept. 2020 à 08:30Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Alors qu’Apple permet (enfin) de définir un navigateur et une application e-mail autre que Safari et Mail sur iOS 14 et iPadOS 14, Facebook souhaite aller beaucoup plus loin. 

Messenger à la place d’iMessages sur les iPhone d’Apple ? Personne ou presque n’en rêve, à part Facebook, bien évidemment, qui verrait bien sa messagerie proposée par défaut sur les appareils pommés. Selon le site The Information, citant les propos de Stan Chudnovsky, vice-président de Messenger, Apple se doit de s’ouvrir comme Android. 

"Pour tout autre développeur d’une messagerie, ce n'est pas vraiment un terrain de jeu égal. Si Apple adoptait une approche comme celle d'Android”, explique-t-il, “cela nous permettrait de rivaliser plus équitablement là où iOS est en position dominante.”

S’il est vrai que sur Android, l’utilisateur est libre de choisir sa messagerie par défaut, Stan Chudnovsky oublie un point important concernant la décision d’Apple concernant iMessages : la sécurité. En effet, la marque à la pomme met un point d’honneur à garantir la sécurité et la confidentialité à ses utilisateurs. Ce qui est l’opposé de Facebook, qui n’hésite pas à cibler ses utilisateurs, à vendre leurs données ou de manière générale à être victime d’attaques en tout genre. 

Le respect de la vie privée est un droit fondamental et c’est l’une des valeurs essentielles d’Apple. Vos appareils occupent une part si importante de votre vie que vous devez être en mesure, lorsque vous les utilisez, de choisir ce que vous voulez partager et avec qui, peut-on lire sur le site officiel d’Apple. “Chaque produit Apple a été conçu pour préserver votre vie privée et vous donner le contrôle sur vos informations personnelles. C’est une ligne directrice qui n’est pas toujours facile à suivre, mais à nos yeux l’innovation est à ce prix.”

Libre à chacun d’y croire ou pas, mais difficile de ne pas voir dans la volonté de Facebook d’être présent par défaut, un moyen de mettre en avant une fois encore sa messagerie, qui, à en croire de nombreuses rumeurs, devrait bientôt fusionner avec celle d’instagram et WhatsApp.

Sur le même sujet

Facebook teste son mode sombre sur mobile

High tech

Facebook Dating débarque en Belgique

High tech

Articles recommandés pour vous