RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Factures d'énergie : les demandes d'étalements de paiement en hausse, une bonne idée?

Factures d'énergie impayables: que faire?

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des prix qui explosent, des factures qui deviennent impayables ou encore la disparition progressive des contrats fixes. Une situation qui favorise les demandes pour un étalement de paiement des factures énergétiques. De plus en plus de consommateurs y ont recours.

Une solution acceptée et proposée par de nombreux fournisseurs. Mais attention à ce que cette situation ne devienne la norme. 

TotalEnergies nous explique que le nombre de demandes est en hausse de 50% par rapport à 2021. Même constat pour les autres fournisseurs d'énergie. La FEBEG, la Fédération belge des Entreprises électriques et gazières, prévoit quant à elle une augmentation de 50 à 100% des demandes. De plus en plus de consommateurs font face à des factures trop élevées qu'ils ne peuvent plus payer. Et ce, malgré la baisse à 6% de la TVA sur le gaz et l’électricité. Pour aider leurs clients, les fournisseurs proposent un plan de paiement sur plusieurs mois. Une solution à prévoir en dernier recours uniquement et pour les clients dans le besoin. D’autres solutions prévalent comme un ajustement des factures d'acompte, une consommation d’énergie réduite ou encore l'accès à des aides via le CPAS et le tarif social. Côté légal, aucune loi n'impose aux fournisseurs d'accepter un étalement de paiement ni ne régit les délais et les montants à payer.

Les étalements de paiement des factures d’énergie se multiplient.
Les étalements de paiement des factures d’énergie se multiplient. Getty images

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Sur le même sujet

19 mai 2022 à 05:39
3 min

Articles recommandés pour vous