Regions Liège

Fagnes : la Province entame la rénovation des caillebotis le long de la Helle

Dans les endroits les plus difficiles, la restauration des caillebotis peut dépasser les 170 euros le mètre !

© FTPL P. Fagnoul

Ce sont de jolis petits sentiers en lattes de bois qui serpentent sur le plateau fagnard, les caillebotis font partie des atouts touristiques de la région mais, à certains endroits, ils sont en piteux état. La Province de Liège a décidé de délier les cordons de la bourse pour aider à la remise en état d’une partie du réseau de caillebotis. Les travaux ont d’ailleurs commencé le long de la Helle sur la commune de Baelen.

Un demi-million d’euros

En réorientant certains budgets, la Province a dégagé 550.000 euros pour restaurer ces caillebotis : " 150.000 euros ont été débloqués pour le premier tronçon de 947 mètres. C’est un endroit à l’accès assez difficile, il faut donc compter jusqu’à 170 euros le mètre courant pour la rénovation. Ce n’est pas négligeable. Dans moins de 2 mois, il doit être opérationnel", explique Claude Klenkenberg, député provincial en charge du tourisme. Une restauration qui a aussi un objectif : être conforme pour obtenir le label européen "leading quality trail" pour un circuit promenade de 110 kilomètres qui comprend ce tronçon.

Des caillebotis qui peuvent s’avérer dangereux à certains endroits comme ici
Des caillebotis qui peuvent s’avérer dangereux à certains endroits comme ici Igor Petrenko

Un cadastre des caillebotis à rénover avant 2024

Si on travaille déjà du côté de la Helle, pour le reste, il faudra attendre le cadastre des caillebotis à restaurer, un cadastre en cours de réalisation par la DNF (division nature et forêt) et le commissariat au tourisme de la Région wallonne : "il devrait être terminé pour la rentrée", explique Gonzague Milis, en charge du dossier à la Région, "il y a 80 kilomètres de caillebotis en Wallonie dont 60 en province de Liège. Heureusement, on ne doit pas tout rénover sinon cela coûterait de 8 à 10 millions ! On établit des priorités en fonction de la sécurité, certains sont devenus dangereux vu leur état, l’intérêt touristique et l’intérêt environnemental pour éviter de piétiner certaines zones".

Région et Province devraient, ensemble, libérer plus de 2,5 millions d’euros pour restaurer le réseau caillebotis d’ici 2024.

Sur le même sujet

La réserve naturelle des Hautes Fagnes va s’agrandir de 840 hectares

Regions Liège

Articles recommandés pour vous